Projet de loi de santé : deux syndicats de médecins libéraux durcissent le ton

Projet de loi de santé : deux syndicats de médecins libéraux durcissent le ton

04.06.2014

Marisol Touraine n’a pas encore détaillé officiellement les mesures de sa future loi de santé (la ministre s’exprimera le 17 juin sur les orientations) mais une partie de la profession hausse déjà le ton.

De fait, l’architecture du projet de loi (titres et têtes de chapitre), qui circule depuis quelques jours, préoccupe certains syndicats de médecins libéraux qui posent sans attendre des lignes jaunes.

Expertise spécialisée

Ainsi, l’UMESPE, branche spécialiste de la CSMF, s’alarme du risque de « démantèlement des spécialités », à la faveur de ce texte. Le syndicat « constate que le projet de loi santé, non seulement ignore la médecine spécialisée libérale mais, surtout, qu’il découpe les compétences de certaines spécialités pour les attribuer à d’autres, voire à des professionnels de santé non médecins ». Un chapitre du projet de loi prévoit l’évolution de certains métiers et compétences des professionnels, la création de pratiques avancées pour les paramédicaux mais aussi la création de nouveaux métiers.Le syndicat estimeque le projet de loi santé, en l’état, est « incomplet et qu’il doit être enrichi d’un volet sur le renforcement de la médecine spécialisée libérale de proximité ».

Pas en reste, la Fédération des médecins de France (FMF) juge que le « cadre » actuel du projet de loi « nous inquiète au plus haut point ». Le syndicat évoque la généralisation toujours controversée du tiers payant (inscrite dans le texte au chapitre du pouvoir d’achat en santé), « l’éclatement des vaccinations », mais aussi le « rôle accru des sages femmes (...) », l’utilisation du terme « professionnel de santé à la place du médecin » ou encore la relance incertaine du DMP ou l’absence de moyens pour la maîtrise de stage.

C. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 11 Commentaires
 
05.06.2014 à 18h54

« Pourquoi les syndicats des médecins généralistes ne sont-ils jamais écoutés alors que le lobby des pharmaciens est, lui, tout puissant ? »

Répondre
 
05.06.2014 à 07h58

« Le rôle des Sages-femmes loin d'être accru, bien au contraire ! Avec ce qu'elle se prennent dans les dents. Mais qu'on leur laisse faire leur travail, à quoi ça sert de former des Sages-femmes penda Lire la suite

Répondre
 
04.06.2014 à 22h41

« Étonnant de voir des collègues médecins généralistes monter au créneau contre les pharmaciens alors qu'ils se sont tu (voire qu'ils ont soutenu...) la délégation du premier recours en gynécologie à Lire la suite

Répondre
 
05.06.2014 à 07h46

« Totalement hors propos, les sages-femmes ne font pas un an de gynécologie, il faut faire preuve d'un peu plus de culture. De plus ici on parle de pratiques avancées pour les paramédicaux, donc rien Lire la suite

Répondre
 
04.06.2014 à 22h25

« Il est plus que temps pour les médecins de sortir de leur léthargie béate. Nous avons affaire à des gens retors qui comptent asservir les médecins croyant ainsi pouvoir faire des économies de santé. Lire la suite

Répondre
 
Hervé M Médecin ou Interne 04.06.2014 à 22h19

« "OFFREUR" DE SOINS ... »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Journée contre l'abus de drogue : le cannabis reste le produit illicite le plus consommé en France

cannabis

À l’occasion de la journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues de ce lundi 26 juin, l'Observatoire français des drogues et... Commenter

Le nombre d’IVG continue de baisser, légèrement, en France

ivg

Le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) s’élevait à 211 900 en France en 2016, en légère baisse pour la troisième année de... 2

Après « la honte de l’ECNi 2017 », le Pr Bergmann prône « une solution simple et efficace »

Pr Bergmann

« Plus jamais ça ». Quelques jours après l’énorme raté des épreuves classantes nationales informatisées (ECNi), obligeant plus de 8 000 étud... 9

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter