Les premiers clichés du fonctionnement d’un neurone

Les premiers clichés du fonctionnement d’un neurone

30.05.2014
  • 1401467515526311_IMG_130721_HR.jpg

C’est avec une précision encore jamais atteinte que des chercheurs de l’équipe du CEA NeuroSpin et de l’Institut de neurosciences cognitive et intégrative d’Aquitaine sont parvenus à observer des neurones d’un lièvre de mer.

Cette prouesse de l’équipe du Dr Luisa Ciobanu a été rendue possible par le recours à un scanner IRM à très hauts champs magnétique de 17,2 Tesla dans lequel ils ont placé ces petits mollusques gastéropodes non sans leur avoir injecté au préalable une faible dose de manganèse, un traceur qui est capté par les neurones au cours de leur activation. Les résultats de leurs travaux viennent d’être publiés dans les PNAS.

L’application chez l’homme, « difficile mai spas impossible »

Le faible nombre de neurones de l’Aplysie étant concentrés dans la bouche de l’animal, les chercheurs ont utilisé des stimuli alimentaires, et ont observé des différences l’accumulation du manganèse à l’intérieur même des neurones. Cette méthode va permettre d’étudier le comportement fonctionnel de neurones individuellement et d’explorer l’organisation fonctionnelle et la plasticité du réseau qu’ils constituent.

Dans leur discussion, les auteurs estiment qu’appliquer ce type de travail aux vertébrés supérieurs comme l’humain ou même le porc est « difficile mais certainement pas impossible. Des images IRM de neurones d’humain et de porc ont déjà été réalisées ex vivo. Il est concevable d’imaginer que des progrès techniques comme des microbobines de radiofréquence ou des gradients intenses de champs magnétique pourraient permettre à l’avenir d’obtenir des images d’IRM fonctionnelle de neurones à partir de mammifères vivants », concluent les chercheurs.

Damien Coulomb
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
31.05.2014 à 10h11

« Et est-ce que les escargots ont une âme ? »

Répondre
 
30.05.2014 à 22h33

« Dans cette étude un véritable bel hommage est rendu aux escargots que l'on ne doit pourtant pas confondre génétiquement avec les limaces.. Bravo ! C'est juste une histoire d'analyse de baves... :) Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... Commenter

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... Commenter

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter