Chassez la nicotine par la porte, elle revient par la cigarette électronique

Chassez la nicotine par la porte, elle revient par la cigarette électronique

28.05.2014
  • 1401276009525785_IMG_130611_HR.jpg

Selon un article de perspective paru dans le « Annals of Allergy, Asthma & Immunology », la cigarette électronique est en train de réintroduire la nicotine dans les lieux publics d’où elle avait été bannie, générant une nouvelle forme de dépendance et ruinant des années d’effort pour réduire l’exposition du public. Cette réintroduction fait craindre à Andrew Nickels de la Mayo Clinique à Rochester (Minnesota), une exposition des patients asthmatiques - notamment des enfants- à une nouvelle forme de tabagisme passif dont les risques ne sont pas encore évalués.

Les auteurs sont également particulièrement inquiets du recours à la cigarette électronique chez les jeunes qui a plus que doublé entre 2011 et 2012. Ils brocardent la manière dont la promotion des cigarettes électroniques les présente comme des produits sains à utiliser n’importe où. « La jeune génération s’oriente vers l’utilisation conjointe de la cigarette classique et de la cigarette électronique » estiment-ils.

Une aide au sevrage incertaine

Concernant le rôle de la cigarette électronique dans le sevrage tabagique, les auteurs restent prudents, rappelant que « tant que la sécurité et l’efficacité de la cigarette électronique n’auront pas été correctement évaluées, il n’y a aucun moyen de savoir si elle est sûre et efficace ».

Ils rappellent qu’une étude de non-infériorité sur 657 patients, publiée dans le Lancet en 2013, avait conclu que le taux d’abstinence soutenue à 6 mois chez les fumeurs qui avaient recours à la cigarette électronique était équivalent à celui de ceux qui utilisaient un patch ou de la gomme à la nicotine.

Dans la même étude, la cigarette électronique était cependant associée à une plus grande réduction du nombre de cigarettes fumées par jours, ce qui incite Andrew Nickels et ses collègues à concéder qu’il s’agit d’un bon moyen pour contrôler sa consommation en même temps qu’une source moins délétère de nicotine.

Andrew Nickels et al, Electronic cigarettes : navigating the vapor, Annals of Allergy, Asthma & Immunology, Juin 2014

Damien Coulomb
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
29.05.2014 à 14h49

« Que je sache la nicotine n'est pas responsable des différents cancers de la gorge du poumon ni des bronchites chroniques ? N'est ce pas le point central du problème médical ? Cet article semble seul Lire la suite

Répondre
 
28.05.2014 à 21h42

« La désinformation continue. Une autre étude http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24814944 montre que la e-cigarette améliore les symptômes asthmatique, même chez ceux qui continuent de fumer et utilis Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les gynécologues s'inquiètent de la désaffection « historique » pour le dépistage du cancer du sein

dépistage

Si le dépistage organisé est perfectible, il reste bien sûr indispensable. Face à la désinformation, les gynécologues jouent la carte de la... 2

Hépatite A et B : AIDES lance un appel à la vaccination à l'approche de l'été

hépatite

AIDES, l'association française de lutte contre le VIH et les hépatites virales, a récemment invité les personnes les plus concernées à se... Commenter

Stages en cabinet, exonération de charges, bus médicalisés... : le SML délivre son ordonnance contre les déserts

Après la prise de position d'Agnès Buzyn contre la coercition à l'installation, le SML se réjouit du pragmatisme ministériel. Le syndicat... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter