La famille de l’adolescent décédé en 2008 dans une prison pour mineurs va être indemnisée

La famille de l’adolescent décédé en 2008 dans une prison pour mineurs va être indemnisée

23.05.2014

Le tribunal administratif de Lyon a condamné l’État à indemniser la famille d’un adolescent de 16 ans qui s’était pendu en 2008 dans un établissement pénitentiaire pour mineurs (EPM) du Rhône.

La mort de Julien dans l’EPM de Meyzieu, le 2 février 2008, avait constitué le premier cas de suicide dans ce nouveau type d’établissement ouvert en juin 2007, créant une vive polémique à l’époque.

Le tribunal a rendu sa décision le 21 janvier. « Cette condamnation, c’est le plus important et ce n’est que le début », a déclaré jeudi à l’AFP Sébastien Khazzar, le père de Julien, retrouvé pendu à la fenêtre de sa cellule au moyen d’un drap noué autour du cou. Le délai d’appel étant expiré, la décision est définitive, a précisé l’avocat de la famille, Me Alain Fort. Une instruction pour « homicide involontaire » est par ailleurs en cours à Lyon, la famille ayant déposé plainte contre X avec constitution de partie civile.

Le suicide de Julien avait été précédé de nombreuses alertes - dont trois tentatives. Mais l’EPM de Meyzieu « était un gigantesque bateau ivre, avec une absence totale de coopération entre l’administration pénitentiaire et la Protection judiciaire de la jeunesse », a accusé Me Fort.Pour lui, cet établissement qui se voulait modèle avait été « ouvert à la hâte, avec un personnel très souvent inexpérimenté et des conflits internes », dont pâtissait le suivi des jeunes détenus.

Le 17 novembre 2008, la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS) avait rendu un avis très critique sur l’EMP, pointant de « graves lacunes ». Elle avait déploré la réincarcération en pleine nuit de Julien après une tentative de suicide, estimant que l’EPM n’aurait pas dû s’opposer à une hospitalisation décidée par un médecin. Dans la décision du tribunal que l’AFP s’est procurée jeudi, l’État est condamné à verser 18 000 euros au père, et d’autres sommes moins élevées à sa proche famille.

Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La plus petite maternité de France ferme ses portes, après 30 ans de résistance

Abonné
DIE

Agnès Buzyn l'a annoncé : la maternité de Die vivra son dernier jour le 31 décembre. Dans ce territoire isolé de la Drôme, les habitants se... 2

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... Commenter

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 13

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter