Sanctionner les médecins opposés aux génériques : le « signal » assumé du directeur de la CNAM

Sanctionner les médecins opposés aux génériques : le « signal » assumé du directeur de la CNAM

21.05.2014
  • cnam

    Sanctionner les médecins opposés aux génériques : le « signal » assumé du directeur de la CNAM

Frédéric van Roekeghem, directeur de l’assurance-maladie, persiste et signe. La CNAM souhaite « envoyer un signal » aux médecins qui empêchent systématiquement la substitution des médicaments par des génériques, en les sanctionnant, a confirmé mardi 20 mai à l’AFP Frédéric van Roekeghem.

L’assurance-maladie a « ciblé 500 professionnels qui utilisent de façon décalée par rapport à leurs confrères la mention NS, pour des molécules pour lesquelles a priori il n’y a pas matière à le faire », explique Frédéric van Roekeghem. « À travers l’exploitation de nos bases de données, nous allons demander aux médecins conseils de l’assurance-maladie d’engager des contrôles de l’activité de ces médecins et d’examiner plus particulièrement leurs prescriptions », précise à l’AFP le patron de la Sécu.

Premières sanctions financières

Les premières sanctions, sous forme de pénalités financières, devraient intervenir à la fin de l’année, à l’issue d’une procédure contradictoire. « C’est un signal qu’on envoie aux médecins concernés pour leur dire "abuser de cette liberté (d’utiliser la mention NS) n’est pas raisonnable au regard de la situation actuelle de la Sécurité sociale" » a indiqué le directeur général.

Lors d’un discours au Salon de la Santé et de l’autonomie mardi, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a souligné que le prochain budget de la Sécurité sociale comporterait des mesures concernant les prescriptions, y compris pour les médecins hospitaliers.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 114 Commentaires
 
27.05.2014 à 08h56

« Et les rechutes d'états dépressifs après substitution de l'Effexor, du Deroxat ou du Prozac par le générique. expérience clinique avérée dans plusieurs cas. En hôpital, obligation de rajouter un cp Lire la suite

Répondre
 
26.05.2014 à 19h37

« Faites comme moi, barrez-vous et que les patients se dém ... avec les médecins génériques !! »

Répondre
 
24.05.2014 à 16h29

# Conclusion ansm sur le AB

Comme pour tous les génériques de médicaments par voie injectable, les génériques d’antibiotiques par voie injectable ne font pas l’objet d’étude de bioéquivalence. Les ga Lire la suite

Répondre
 
24.05.2014 à 14h36

« Les génériques en vente libre sont même plus chers que le princeps ; des génériques sur ordonnances ne sont plus forcément moins chers, bien souvent ils sont au même prix.... La CPAM ne serait-elle Lire la suite

Répondre
 
24.05.2014 à 13h43

« Malade traité par alpha-bloquant et stable , à 2 ans d'intervalle hospitalisation pour prostatite aigüe puis stabilisation sous traitement sans chirurgie. Après recherches , avant chaque prostatite Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Prise de têtes à la FHF ?

gruson

Le délégué général de la Fédération hospitalière de France (FHF) David Gruson pourrait quitter ses fonctions pour cause de conflit avec le... 3

Aluminium dans les vaccins : rien pour l'instant ne remet en cause la balance bénéfice risque

vaccins

« Vaccins. Le rapport qui dérange » titre en « une » « le Parisien » de ce 22 septembre. « Exclusif. D'après un rapport sérieux et inédit, b... 8

À Bourgoin-Jallieu, médecins et personnels de l'hôpital s'élèvent contre un « management destructeur »

Mercredi, une dizaine de médecins et professionnels de santé se sont donné rendez-vous devant le Centre hospitalier Pierre-Oudot de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter