Gouvernance à l’hôpital, missions de service public : Touraine promet des mesures législatives

Gouvernance à l’hôpital, missions de service public : Touraine promet des mesures législatives

20.05.2014
  • touraine

    Gouvernance à l’hôpital, missions de service public : Touraine promet des mesures législatives

« Nous ne devons pas avoir peur du mouvement, de l’adaptation » : Marisol Touraine est intervenue au salon de la santé et de l’autonomie, ce mardi à Paris, pour rappeler qu’une loi de santé se profile, à l’automne, et que l’hôpital aura sa part de réformes.

Les coopérations ville/hôpital seront renforcées. Un exemple : la loi pourrait rendre obligatoire la remise d’une lettre de liaison le jour où le patient quitte l’hôpital, de façon à informer le médecin traitant de ce qui s’est passé durant le séjour hospitalier.

La ministre mettra également au débat, dans la loi de santé, « la mutualisation par les établissements d’un même territoire d’un certain nombre d’activités liées au système d’information, à la formation, aux achats, dans le cadre d’un projet médical commun ».

Rupture avec la loi HPST

La ministre de la santé proposera au Parlement de « poursuivre le rééquilibrage » de la gouvernance hospitalière. Le service public hospitalier, quant à lui, sera redéfini comme un tout. « On ne peut le découper en tranches », illustre Marisol Touraine, qui veut « en finir avec les 14 missions » identifiées par la loi Bachelot.

« Je revendique pleinement la rupture avec la loi HPST », a déclaré la ministre de la santé, expliquant que ces mesures à venir seront la concrétisation du pacte de confiance lancé il y a deux ans - et qui a laissé bon nombre d’hospitaliers sur leur faim.

Marisol Touraine a également dit souhaiter « un hôpital ultra-connecté avec l’ensemble des offreurs de soins » et les acteurs du monde social et médico-social. Cela suppose la relance du dossier médical personnalisé (DMP), toujours dans les limbes.

D.Ch
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
21.05.2014 à 14h35

« "Nous ne devons pas avoir peur du mouvement "... Marisol quand est ce que tu mouves ... Loin très loin »

Répondre
 
21.05.2014 à 00h43

« Une loi pour obliger le médecin à écrire une lettre de sortie. Bin di don !
Tiens revoilà le DMP déterré ... »

Répondre
 
21.05.2014 à 00h07

« "On ne peut le découper en tranches" ! Elle nous prend soit pour du jambon ou du saucisson à moins que ce soit du pain ! À vous de choisir ! »

Répondre
 
20.05.2014 à 23h10

« Depuis deux ans qu'on a des promesses fortes, on finit par avoir comme un doute ... »

Répondre
 
Hervé M Médecin ou Interne 20.05.2014 à 23h04

« OFFREURS DE SOINS !
Voilà à quoi nous sommes donc réduits!
Nous sommes des horribles offreurs ?...
Pour un peu si les gens viennent nous consulter, c'est de notre faute, puisque nous sommes là pour Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 9

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 4

Au carrefour de l'hôpital et des soins de villeSous-utilisée mais prometteuse, l'HAD trace sa route

Abonné
had

Lors des universités d'hiver de l'hospitalisation à domicile, organisées par la FNEHAD, la ministre de la Santé a insisté sur la nécessité... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter