Rémunération : 160 nouvelles équipes de soins vont expérimenter les NMR

Rémunération : 160 nouvelles équipes de soins vont expérimenter les NMR

15.05.2014

Le ministère de la Santé a annoncé ce jeudi que 160 nouvelles équipes de professionnels de santé avaient été choisies pour expérimenter les « nouveaux modes de rémunération » (ENMR), un dispositif qui permet de rémunérer leur travail de coordination. « Cette mesure profite aux patients, qui bénéficieront d’une prise en charge plus complète, de soins mieux coordonnés et d’un accès aux soins facilité », souligne le ministère. Il s’agit également « d’encourager le regroupement des professionnels de santé ».

Les nouveaux modes de rémunération (NMR) ont été mis en place en 2010. Actuellement, 147 sites expérimentent ce dispositif et la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2014 prévoyait son extension à 150 nouvelles équipes. Le gouvernement a donc ajouté 10 équipes supplémentaires. « Ce sont ainsi plus de 300 structures qui bénéficieront cette année de ces nouveaux modes de rémunération », précise le ministère.

Des rendez-vous plus rapides

Concrètement, ces structures formalisées (centres de santé, maisons ou pôles de santé) bénéficient d’une somme forfaitaire, qui varie en fonction du nombre de patients, visant à rémunérer la coopération entre les différents professionnels. Grâce à ces expérimentations, « les patients peuvent bénéficier d’un suivi mieux coordonné par l’ensemble des professionnels, être accompagnés dans des démarches de prévention et accéder aux soins plus facilement », indique le ministère.

« Pour ceux qui résident dans des zones où l’offre de soins est moins dense, l’organisation en équipe des professionnels garantit des rendez-vous plus rapides sur des plages horaires plus étendues », insiste le ministère.

Cette confirmation ministérielle intervient alors qu’une nouvelle étape doit être franchie avec l’ouverture officielle des négociations interprofessionnelles visant à généraliser ces nouveaux modes de rémunération.

Pour l’instant, plusieurs séances préalables se sont tenues entre l’assurance-maladie et les libéraux de santé, portant notamment sur les enjeux et le cadre juridique des futures négociations.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
16.05.2014 à 14h18

« Dans les centres de santé, les RV sont bien plus longs que dans les cabinets privés individuels, plus souples et aux horaires extensibles ! Halte à l'intox !!! »

Répondre
 
15.05.2014 à 22h06

« "Des rendez-vous plus rapides sur des plages horaires plus étendues" , Marisol est magicienne... Elle va créer les journées de 27 h, et les semaines de 9 jours... ou bien comme les médecins sont to Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Environ 25 % de dépenses d'assurance-maladie inutiles, selon Agnès BuzynPertinence des soins : où sont les marges ?

Abonné
PERTINENCE

Actes inutiles, examens redondants, gaspillages, mauvaises pratiques : érigée en priorité, la pertinence des soins est l'un des principaux... 5

À 89 775 euros, hausse timide du revenu moyen des médecins libéraux en 2016

revenus impots

Le cru 2016 des revenus nets des médecins libéraux (BNC, après charges et avant impôt) s'est révélé très moyen, détaille la Caisse autonome... 5

Bientôt un numéro d'appel unique pour aider les médecins qui souffrent

ENTRAIDE

Repérer les médecins en souffrance, prévenir les suicides, les aider à se soigner voire à se reconvertir : tel est l'esprit de la... 9

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter