Hôpital sud francilien : les personnels vent debout contre le plan d’économies de l’établissement

Hôpital sud francilien : les personnels vent debout contre le plan d’économies de l’établissement

30.04.2014
  • 1398873317519402_IMG_128824_HR.jpg

Les représentants CGT, FO et SUD du personnel du centre hospitalier sud francilien (CHSF, Essonne) ont déposé un préavis de grève ces mardi et mercredi pour protester contre le gel de 52 postes non médicaux, en majorité des aides-soignantes et des infirmières. 27 postes de praticiens hospitaliers ne seront pas reconduits d’ici à 2017 (départs à la retraite, mobilité).

Ce gel s’inscrit dans le cadre du plan de retour à l’équilibre financier de l’établissement, tout juste sorti d’un désastreux partenariat public privé et plombé par 30 millions d’euros de dettes. La direction s’est engagée à ramener son déficit à 8 millions d’euros début 2017. Mardi, les représentants CGT, FO et SUD ont boycotté la commission technique d’établissement (CTE), instance interne de l’hôpital. Ils s’élèvent contre des mesures « imposées par la direction sans concertation ».

« Le service minimum est devenu le quotidien des services de soins et empêche les agents de faire valoir leurs droits, estime l’intersyndicale. Par contre, des dépenses importantes sont consacrées aux recrutements de directeurs, aux recours aux cabinets d’audits et aux consultants pour la mise en place de réorganisations de travail, à l’appel aux intérimaires, aux vacataires et aux heures supplémentaires. »

14 % d’activité en plus en 2014

Les syndicats de personnels espèrent convaincre la direction de l’hôpital de la nécessité de maintenir les effectifs en l’état, voire de recruter. Ils annoncent un nouveau préavis de grève la semaine du 5 mai.

« Très soutenue, l’activité de l’hôpital a augmenté de 14 % en 2013 par rapport à 2012 avec près de 70 lits en plus, constate Sud santé sociaux. Impossible de couper dans les effectifs avec une telle intensité de travail ! »

Contacté par le « Quotidien », l’hôpital précise que 10 personnels étaient en grève mardi, sur 3 600 agents.

La direction justifie le développement de l’activité comme condition sine qua non du retour à l’équilibre.

Le premier trimestre 2014 a connu une nouvelle croissance d’activité de 11 %. La direction annonce une assemblée générale le 6 mai pour informer les salariés.

Anne Bayle-Iniguez
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
01.05.2014 à 05h17

« On a compris que le partenariat public privé (PPP) tel qu'il a été conçu pour l'hôpital Sud Francilien était une erreur coûteuse pour la collectivité en impactant le budget alloué aux autres établi Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La justice suit l'expertise médicale et maintient Tariq Ramadan en détention 

Ramadan

La Cour d'appel de Paris a décidé ce jeudi du maintien en détention provisoire de Tariq Ramadan, mis en examen pour viols, dont l'un sur... 1

Evénement

Entretien exclusifÉdouard Philippe : « On n'avancera pas sans les médecins »

Edouard Philippe

« La santé est au cœur des priorités du gouvernement », assure Édouard Philippe qui maintient « toute sa confiance » à Agnès Buzyn et se déf... 11

Deux syndicats de médecins ostéopathes condamnés à verser 10 000 euros au réseau Santéclair

Le Syndicat national des médecins ostéopathes (SNMO) et l'Union des médecins à expertise particulière (MEP) de la FMF ont été condamnés... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter