219 834 médecins actifs au 1er janvier 2014, mais 600 généralistes libéraux en moins en un an !

219 834 médecins actifs au 1er janvier 2014, mais 600 généralistes libéraux en moins en un an !

28.04.2014
  • 1398699180518675_IMG_128628_HR.jpg

    219 834 médecins actifs au 1er janvier 2014, mais 600 généralistes libéraux en moins en un an !

Au 1er janvier 2014, la France comptait très exactement 219 834 médecins en activité (214 594 en France métropolitaine), selon la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) qui tire ces chiffres du RPPS. Le répertoire partagé des professionnels de santé (RPPS) est géré conjointement par les ordres professionnels, l’Assurance-maladie et l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (ASIP-Santé). Le nombre global de praticiens a légèrement augmenté par rapport à l’année précédente (218 296 médecins au 1er janvier 2013 au total dont 213 227 en France métropolitaine).

Au cours de cette période, la densité de l’ensemble des praticiens a également progressé de 0,2 % pour atteindre 334,3 médecins pour 100 000 habitants (toutes spécialités confondues).

Parmi ces 219 834 médecins en activité, 108 674 (soit 49,4 %) sont des praticiens libéraux exclusifs, 63 295 exercent à l’hôpital, 21 621 ont un exercice mixte et 26 244 sont rangés dans la catégorie « autres salariés ».

• Médecins généralistes

Tous modes d’exercice confondus, 102 140 généralistes sont inscrits aujourd’hui en France (contre 101 803 en 2013). À noter toutefois que chez les libéraux exclusifs, on ne recense plus que 62 986 généralistes, contre 63 595 un an plus tôt, ce qui signifie une baisse d’environ 1 % des effectifs et un solde (entrées/sorties) de 609 généralistes libéraux en moins !

17 597 généralistes sont hospitaliers, 15 317 sont recensés en « autres salariés » et 6 240 médecins généralistes ont un exercice mixte.

Tous modes d’exercices confondus, 58 782 généralistes sont des hommes (57,5 % des effectifs) et 43 358 des femmes (mais la parité est déjà atteinte chez les généralistes hospitaliers).

• Cardiologues

6 796 cardiologues et spécialistes des maladies vasculaires exercent en France (contre 6 710 en 2013). 3 249 sont des libéraux exclusifs, 1 585 ont un exercice mixte, 1 833 sont hospitaliers, et 129 sont d’autres salariés. Cette spécialité comprend 5 220 hommes contre 1 576 femmes.

Anesthésistes-réanimateurs

Le RPPS en dénombre 10 949 en 2014 (3 992 libéraux, 395 mixtes, 6 412 hospitaliers et 150 « autres »). Ils étaient 10 841 en 2013. Cette spécialité comprend 7 067 hommes et 3 882 femmes.

• Chirurgiens généraux

Cette spécialité est exercée par 3 630 praticiens (3 628 en 2013). Elle compte 1 090 libéraux, 500 mixtes, 1 966 hospitaliers et 74 « autres ». 572 femmes l’exercent contre 3 058 hommes.

• Ophtalmologues

Ils sont 5 855 en France (5 849 en 2013) dont 4 005 libéraux exclusifs, 1 088 à exercice mixte, 558 hospitaliers et 204 « autres ». Cette spécialité regroupe 3 280 hommes et 2 575 femmes.

• Moyenne d’âge : 51,5 ans

Au 1er janvier 2014, les médecins français (sexe, spécialités et modes d’exercice confondus) ont une moyenne d’âge de 51,5 ans (contre 51,3 en 2013). C’est à Mayotte que les médecins en exercice sont les plus jeunes (48,6 ans) et en Corse les plus âgés (54 ans). La spécialité la plus jeune en moyenne est l’hématologie (42,8 ans) et la plus âgée la gynécologie médicale (59,5 ans).

Plus de précisions dans notre édition du 2 mai.

H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
29.04.2014 à 15h08

« Et le nombre de "charlatans"augmente pendant que celui des médecins diminue ! Cela coûte moins cher à la sécu... mais seulement à court terme ! »

Répondre
 
29.04.2014 à 09h23

« Il est trés surprenant que ce métier pourtant si lucratif, d'individus sans scrupules qui, alors que leurs études sont payées par l'état, vivent sur le dos de la sécu, grassement rémunérés pour des Lire la suite

Répondre
 
28.04.2014 à 23h16

« Un bien bel article qui arrive vite dans l'année
Merci à votre rédaction
6 ophtalmo formés en une année ... Sans doute pourrait-on mieux faire messieurs les comptables de postes à l'ECN ?
L'entrepr Lire la suite

Répondre
 
28.04.2014 à 19h41

« " Bon on est pas encore à 100 ans ", c'est ce qu'il faudra comme moyenne d’âge dans les années à venir....
" Sans Alzheimer, ni Parkinson, ni dégénérescence nerveuse, sans burn-out, ni SIDA "
Comme Lire la suite

Répondre
 
28.04.2014 à 22h39

« Au fait, sur ce grand nombre, rappelez-moi le nombre de ripous officiellement recensés, inquiétés... Combien de fantassins ordinaires, faisant leur travail avec assiduité !!! Pourvu qu'on ne les dé Lire la suite

Répondre
 
28.04.2014 à 23h04

« Les voies du bonheur sont rarement celles du plaisir.
La longévité n'est pas nécessairement synonyme de sagesse.
Sans avoir admis cela, les distractions sont effectivement dangereusement primordiale Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... Commenter

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 9

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter