Accusé de conflit d’intérêts, le Dr Aquilino Morelle annonce sa démission de conseiller à l’Élysée

Accusé de conflit d’intérêts, le Dr Aquilino Morelle annonce sa démission de conseiller à l’Élysée

18.04.2014
  • 1397817370516475_IMG_128022_HR.jpg

Le Dr Aquilino Morelle a annoncé ce vendredi sa démission de conseiller à l’Élysée, après la parution d’une longue enquête du site d’information Mediapart, titrée « Élysée : les folies du conseiller de François Hollande ».

Ce jeudi, le média a accusé le médecin, ancien interne des Hôpitaux de Paris et proche de François Hollande, d’avoir « travaillé en cachette pour des laboratoires pharmaceutiques » quand il était inspecteur général des affaires sociales (IGAS).

M. Morelle s’est défendu de tout « conflit d’intérêts » sur sa page Facebook.

Né en 1962, diplômé de médecine, de Sciences Po et de l’ENA, le Dr Morelle a été conseiller politique et plume de Lionel Jospin à Matignon, entre 1997 et 2002. L’un de ses faits d’armes les plus médiatiques a été de corédiger en six semaines le rapport de l’IGAS sur le Mediator.

Peu avant l’annonce de sa démission, la ministre de la Santé Marisol Touraine s’était refusée à tout commentaire, indiquant sur LCI et Radio classique qu’il revenait à l’IGAS de « donner les informations » sur le parcours d’Aquilino Morelle.

Pour sa part, l’Union française pour une médecine libre (UFML) exhorte le Dr Morelle « à s’expliquer ».

A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 12 Commentaires
 
20.04.2014 à 11h39

« Encore un "faux c.." »

Répondre
 
Hervé M Médecin ou Interne 20.04.2014 à 09h11

« Hum... Voilà qui laisse le terrain libre à son rival, l'autre conseiller de François Hollande, qui nous vient directement de la Banque Rotschild... Autant dire que ça se précise... »

Répondre
 
19.04.2014 à 16h41

« L'article ne fait pas état des "missions" à 15.000 euros pièce que ce grand serviteur de l'État exécutait pour l'industrie pharmaceutique... »

Répondre
 
JEROME M Médecin ou Interne 19.04.2014 à 09h50

« L'UFML demande la réécriture du Sunshine act
L’UFML prend acte sans surprise du départ précipité du Dr Aquilino Morelle, dont les activités passées auprès de l’industrie pouvaient difficilement être Lire la suite

Répondre
 
JEROME M Médecin ou Interne 19.04.2014 à 09h49

« Marisol Touraine le 16 juillet 2013, audition à l'Assemblée Nationale concernant le Sunshine Act à la française , initié par Xavier Bertrand en 2011:
"J’avais marqué ma préférence pour un seuil d’u Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La justice suit l'expertise médicale et maintient Tariq Ramadan en détention 

Ramadan

La Cour d'appel de Paris a décidé ce jeudi du maintien en détention provisoire de Tariq Ramadan, mis en examen pour viols, dont l'un sur... 11

Evénement

Entretien exclusifÉdouard Philippe : « On n'avancera pas sans les médecins »

Edouard Philippe

« La santé est au cœur des priorités du gouvernement », assure Édouard Philippe qui maintient « toute sa confiance » à Agnès Buzyn et se déf... 14

Deux syndicats de médecins ostéopathes condamnés à verser 10 000 euros au réseau Santéclair

Le Syndicat national des médecins ostéopathes (SNMO) et l'Union des médecins à expertise particulière (MEP) de la FMF ont été condamnés... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter