Valls mise sur la restructuration de l’offre hospitalière pour faire des économies

Valls mise sur la restructuration de l’offre hospitalière pour faire des économies

09.04.2014
  • 1397037623513768_IMG_127389_HR.jpg

    Valls mise sur la restructuration de l’offre hospitalière pour faire des économies

Le Premier ministre Manuel Valls a précisé mercredi matin sur BFM TV et RMC que, sur les 50 milliards d’économies à réaliser d’ici à 2017, outre les 10 milliards demandés à l’Assurance-maladie, 11 milliards devraient l’être dans « d’autres dépenses de Sécurité sociale ».

Mardi, lors de sa déclaration de politique générale, le chef du gouvernement avait annoncé que 39 milliards d’économies seraient partagés entre l’Etat et ses agences (19 milliards), l’Assurance-maladie (10 milliards) et les collectivités territoriales (10 milliards). « Le reste [11 milliards donc] viendra d’une plus grande justice, d’une mise en cohérence et d’une meilleure lisibilité de notre système de prestations », avait-il alors indiqué sans donner de détails.

Le Premier ministre a cette fois ajouté qu’on « peut par exemple beaucoup travailler sur la question de la chirurgie ambulatoire, restructurer l’offre de soins hospitaliers ». « On peut trouver des pistes sur la gestion des caisses de Sécurité sociale, sur un certain nombre de mesures mais je ne veux pas rentrer dans ce détail », a-t-il poursuivi alors qu’une rencontre avec les partenaires sociaux est prévue vendredi.

Interrogé sur une éventuelle poursuite du gel du point d’indice des fonctionnaires, qui sert de base au calcul de leur salaire, le chef du gouvernement a esquivé en renvoyant au prochain rendez-vous avec les syndicats. « Il faut un effort », a-t-il ajouté.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pour désengorger les urgences, l'AMUF veut salarier des médecins en centres de santé

amuf

L'Association des médecins urgentistes de France (AMUF) a présenté ce mardi ses propositions pour lutter contre l'engorgement des urgences... 2

Baclofène : des effets indésirables nombreux mais difficilement imputables au traitement, selon une étude lilloise

BACLOFENE

Les premiers résultats de l'étude Baclophone, menée dans les Hauts-de-France et en Normandie par les médecins du service d'addictologie du... Commenter

« Le médecin est le premier vecteur d'information sur la vaccination, avant Internet », selon Santé publique France

vaccin

Santé publique France (SPF) publie dans le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » (« BEH ») la partie de l'enquête Baromètre santé 2016... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter