Plan d’économies : 23 milliards pour la Sécu, selon « les Échos »

Plan d’économies : 23 milliards pour la Sécu, selon « les Échos »

07.04.2014
  • 1396884147512947_IMG_127196_HR.jpg

Le gouvernement finalise son plan d’économies sur les dépenses publiques de 50 milliards d’euros dans les trois prochaines années.

Selon « les Échos », la Sécurité sociale en sera le plus grand contributeur avec 23 milliards d’euros. La progression des dépenses de santé pourrait être touchée par une réduction supplémentaire d’un milliard d’euros par an. « L’objectif de progression des dépenses d’assurance-maladie (ONDAM) pour 2015, 2016 et 2017 ne devrait pas dépasser 2 % par an, et il pourrait être encore plus faible (1,75 %) pour l’une de ces trois années », précise le quotidien économique.

L’État et les collectivités locales aussi à la diète

Ce gigantesque tour de vis toucherait également l’État à hauteur de 17 milliards d’euros en trois ans. Le point d’indice des fonctionnaires (servant de base à la revalorisation des salaires) pourrait être gelé en 2015 et 2016. Le gouvernement pourrait « raboter » en outre de 10 000 à 15 000 postes sur les 60 000 recrutements dans l’Éducation qui étaient prévus sur le quinquennat.

Enfin, selon « les Échos », les collectivités devraient contribuer au plan d’économies à hauteur d’environ 10 milliards d’euros, via une baisse de trois milliards par an en 2015, 2016 et 2017 des dotations versées par l’État.

Manuel Valls devrait en dire plus mardi lors de son discours de politique générale.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 13 Commentaires
 
13.04.2014 à 08h57

« Revoir l'âme qui coûte. Tout de même un milliard. Finance par le contribuable. Français qui ne le sait pas faute d'information sur ce qu'est l'âme »

Répondre
 
11.04.2014 à 11h03

« On pourrait commencer par mettre 3 jours de carences aux fonctionnaires ? »

Répondre
 
09.04.2014 à 09h53

« Pauvre 36, avorté depuis le départ, regarde ta génération actuelle ils ne savent plus où ils en sont! Ils sont venus ils sont tous là, la sécu. Non la mama, pardon comme chante Aznavour! »

Répondre
 
08.04.2014 à 18h30

« Si je compte bien, près de la moitié des économies de dépense publique seront réalisées par la seule Sécurité Sociale, et l'Etat et les collectivités locales pour le reste... la répartition de l'eff Lire la suite

Répondre
 
08.04.2014 à 13h28

« Que vient faire la Sécuité sociale dans les économies de l'Etat !
Ne dit on pas: caisses AUTONOMES de Sécurite sociale!
Il y a bien sur des économies à faire mais est-ce à l'Etat d'en décider ?!! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 11

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter