C'est vous qui le dites - « Je suis médecin et je prends le baclofène depuis 2 ans et demi »

C'est vous qui le dites« Je suis médecin et je prends le baclofène depuis 2 ans et demi »

05.04.2014
  • vignette commentaires

Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage... La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

 

La prescription du baclofène, qui vient de recevoir une RTU pour le traitement de l'alcoolo-dépendance, doit-elle être restreinte ? Ce médecin, lecteur du « Quotidien » apporte son éclairage sur le sujet avec le double point du vue du praticien... et du patient.

citation
Je suis médecin et je prends le baclofène depuis 2 ans et demi, grâce à lui j'ai retrouvé une vie normale et agréable. J'ai dû prendre 350 mg par jour pour arriver à être indifférent à l'alcool. Je n'ai jamais eu d'effets secondaires très gênants. Je prends actuellement 230 mg par jour et tout va bien.

Merci aux confrères qui ont cru à la molécule et qui n'ont pas hésité à me laisser augmenter les doses, sinon je n'en serais pas là. Je crois qu'il faut traiter au cas par cas, laisser les médecins décider par eux-mêmes des doses à prescrire.

PS : j'ai continué à travailler même à 350 mg dans de bien meilleures conditions qu'avant.
citation

Posté le 4 avril 2014 par le Dr C.. Voir tous les commentaires sur le sujet : « Baclofène : une autorisation « historique » enfin, mais encore restreinte »

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 11 Commentaires
 
18.05.2014 à 16h18

?Bonjour,
Je suis abasourdi par vos commentaires.
Personne ne semble savoir que l'alcoolisme est une maladie mortelle.
Ce traitement est peut-être une substitution, cela reste à démontrer, mais en Lire la suite

Répondre
 
06.04.2014 à 11h41

« Je reconnais votre "courage" d'avoir "écrit" mais le mieux c'est la volonté soi-même d'arrêter volontairement (sevrage direct avec entêtement de ne plus reprendre). Cela fait 10 ans que je ne bois p Lire la suite

Répondre
 
06.04.2014 à 19h44

« Merci de votre témoignage car, en effet, les sevrages durables sans traitement substitutif réussis existent aussi (et la volonté peut être soutenue par des psychothérapie et un traitement médical d Lire la suite

Répondre
 
07.04.2014 à 19h55

« J'ai bien sûr commencé par la psychothérapie et les traitements "classiques" puis cure de sevrage sans aucun résultat malgré ma volonté d'en finir. En plus du baclofène je continue le suivi avec un Lire la suite

Répondre
 
06.04.2014 à 10h12

« Beau témoignage ... Si j'avais su il y a bien longtemps je serais peut-être toujours mariée et heureuse ! »

Répondre
 
05.04.2014 à 23h38

« Être médecin ne protège pas de la maladie.
Bienvenue et longue vie chez les guéris.
Être psychiatre ne protégé pas de la maladresse.
Bienvenue chez les apprentis de l'humanité. »

Répondre
 
06.04.2014 à 19h53

« Soyons sérieux ! Le baclofène est un traitement de substitution qui, aussi infiniment précieux qu'il semble être pour des cas qui étaient désespérés, ce n'est pas un médicament curatif qui guérit l Lire la suite

Répondre
 
06.04.2014 à 23h07

« Soyez sérieux(se) !
Le baclofène n'a rien d'un traitement de substitution. Ni d'un remède pour cas desespérés, ce médicament supprime bel et bien la dépendance. Renseignez vous donc, ce n'est pas t Lire la suite

Répondre
 
05.04.2014 à 11h32

« Vous êtes médecin, vous êtes informé des risques connus de ce traitement et de la possibilité de découverte de nouveaux risques: intelligent et lucide, vous savez que vous prenez un médicament psych Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le vin, un alcool comme les autres ? L'Élysée désavoue Buzyn, les acteurs de la santé publique s'indignent

Vin

Le vin est-il un alcool comme un autre ? La polémique ne cesse d'enfler entre défenseurs de la santé publique et partisans du monde... 26

Recertification : rapport en septembre, les médecins libéraux furieux d'avoir été exclus du comité de pilotage

Un rapport sur la recertification des compétences des médecins sera rendu en septembre 2018 par une mission installée jeudi, annoncent les... 23

Plan de prévention de la radicalisation : les professionnels de la santé concernés

radicalisation

Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné notamment de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a dévoilé un plan national de prévention... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter