Internes et enseignants pressent Hamon de relancer la filière universitaire de médecine générale

Internes et enseignants pressent Hamon de relancer la filière universitaire de médecine générale

03.04.2014
  • 1396536385512256_IMG_127022_HR.jpg

À peine nommé au « super-ministère » de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Benoît Hamon a reçu les premières sollicitations des internes (ISNAR-IMG), des jeunes installés et remplaçants (REAGJIR) ainsi que des enseignants (SNEMG) de médecine générale. Les trois syndicats demandent à leur nouveau ministre de tutelle de « relancer les travaux sur la filière universitaire » de leur discipline, « en panne depuis la prise de fonction de Geneviève Fioraso ».

« Nous espérons que Benoît Hamon saura s’emparer de ce dossier primordial pour la profession dans son ensemble », expliquent les trois organisations.

Un statut pour permettre aux chefs de poursuivre leur carrière

Ils réclament plus particulièrement que les chefs de clinique universitaires de médecine générale (CCU-MG) sortants (le plus souvent au bout de 4 ans) puissent disposer d’un statut intermédiaire sur le modèle des praticiens hospitaliers universitaires des autres spécialités leur permettant de « préparer sereinement » le concours de maître de conférence des universités.

« Faute de statut, ce sont des promotions entières de jeunes universitaires motivés qui se verront contraints d’abandonner leurs missions d’enseignement et de recherche », affirment internes, jeunes professionnels et enseignants de médecine générale, qui demandent à être reçus rapidement par leur nouveau ministre.

Ch. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
03.04.2014 à 14h01

« Ah enfin, cela bouge chez les universitaires. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... Commenter

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... Commenter

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter