Le remaniement, Touraine et la Santé « disparue » : perplexité dans le secteur médical

Le remaniement, Touraine et la Santé « disparue » : perplexité dans le secteur médical

02.04.2014

La reconduction de Marisol Touraine aux Affaires sociales (et aussi à la Santé, affirme son entourage, même si cela ne figure pas dans l’intitulé officiel...) a provoqué des réactions contrastées dans le monde médical, surtout sur la Toile, mais aussi beaucoup d’indifférence des leaders syndicaux.

De nombreux professionnels ont estimé que l’évaporation du terme « Santé » dans le casting ministériel était au mieux une étourderie, au pire une faute – à défaut d’être une mauvaise blague.

Les représentants des praticiens hospitaliers n’ont pas boudé sa nomination, mais sans enthousiasme excessif. L’INPH a « félicité Marisol Touraine reconduite dans ses fonctions », tandis qu’Avenir hospitalier a « salué la reconduction à ses fonctions de Mme Touraine ». Chez les jeunes, les internes de médecine générale de l’ISNAR-IMG se sont également « félicités » du nouveau bail de Marisol Touraine.

Portefeuille orphelin ?

D’autres se montrent plus critiques. « Constatant » la disparition de la santé « de l’énoncé des ministères », la Fédération des médecins de France (FMF) juge que « le maintien de Marisol Touraine tient sans doute plus à la solidarité gouvernementale dont elle a fait preuve plutôt qu’à son bilan ». Le porte-parole de l’ISNI a regretté sur Twitter que la Santé, priorité de François Hollande, n’ait « même pas le droit à un ministère ».

Egalement « surpris », l’Ordre des médecins s’est « étonné de l’absence d’un ministère de la Santé ». L’instance veut croire à « une réparation de cet "oubli" ». L’association Handi Pop’, par la voix de Frédéric Bouscarle, secrétaire national de l’UMP en charge du handicap, s’est attristée de voir le portefeuille de la Santé « orphelin, faute de ministre dédié ».

Anne Bayle-Iniguez
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
03.04.2014 à 17h07

« Pour ce gouvernement, la Santé coûte trop cher, ne les laissons pas évaluer notre métier, le Libéral est en danger. »

Répondre
 
03.04.2014 à 09h08

« La finance c'est la santé... »

Répondre
 
02.04.2014 à 19h32

« Médecins. Relevez-vous !!!!!!!!!! »

Répondre
 
03.04.2014 à 08h14

« Eluder le mot "santé", n'est-ce pas entériner la politique de suppression de la médecine libérale ? » Profession : psychiatre.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 5

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

AP-HP : contre un « plan social imposé », les personnels bravent la pluie et Martin Hirsch

aphp

Une trentaine de personnels de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) se sont rassemblés ce lundi devant le siège parisien du... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter