Le Dr Robert Crauste (DVG) sort vainqueur d’une quadrangulaire délicate au Grau-du-Roi

Le Dr Robert Crauste (DVG) sort vainqueur d’une quadrangulaire délicate au Grau-du-Roi

31.03.2014
  • 1396263235511215_IMG_126696_HR.jpg

    Le Dr Robert Crauste (DVG) sort vainqueur d’une quadrangulaire délicate au Grau-du-Roi

Le Dr Robert Crauste (divers gauche), médecin généraliste au Grau-du-Roi (Gard), est le nouveau maire de la station balnéaire. Il est sorti vainqueur d’une quadrangulaire longtemps incertaine (PS, UMP, DVD, FN) grâce à l’éclatement de la droite et à une importante participation (76,81 %).

L’élection s’est jouée dans un mouchoir de poche puisque le Dr Crauste, qui était arrivé en seconde position au premier tour, l’a emporté avec seulement 25 voix à peine d’avance sur Léopold Rosso (UMP), lieutenant fidèle de l’ancien maire, l’UMP Étienne Mourrut.

Une possible victoire de la gauche s’était dessinée après la décision de ce dernier, ancien député-maire, élu cinq fois d’affilée dès le premier tour depuis 1983, de ne pas briguer un sixième mandat dans la seule commune littorale gardoise.

Exclu du PS

Membre du PS depuis 1995, le Dr Crauste, conseiller régional, en a été exclu en 2009 par Solférino pour avoir soutenu Georges Frêche, alors président la région Languedoc-Roussillon qui avait tenu des propos jugés racistes à l’endroit des joueurs de l’équipe de France de football.

« Le travail de longue haleine paye, salue un représentant départemental de la gauche, qui garde le contact avec son ancien adhérent. C’est le fruit d’années de travail d’opposition que récolte Robert. Il ne sort pas de nulle part. Son métier de médecin est, certes, un gage de proximité, mais il a mené un travail politique quotidien. »

Durant la campagne, le Dr Crauste, plusieurs fois candidat malheureux à ces mêmes élections municipales, n’a eu de cesse de critiquer l’endettement de la ville, trop élevé à son goût. Paradoxe, il va siéger dans un hôtel de ville flambant neuf, les pieds dans le sable, dont il a souligné régulièrement le coût (10 millions d’euros). Le Grau-du-Roi abrite Port-Camargue, le plus grand port de plaisance d’Europe par le nombre d’anneaux (4 500), le deuxième de la planète derrière San Diego (États-Unis).

Voir tous les résultats des médecins en course aux municipales 2014.

De notre correspondant Guillaume Mollaret
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Journée contre l'abus de drogue : le cannabis reste le produit illicite le plus consommé en France

cannabis

À l’occasion de la journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues de ce lundi 26 juin, l'Observatoire français des drogues et... Commenter

Le nombre d’IVG continue de baisser, légèrement, en France

ivg

Le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) s’élevait à 211 900 en France en 2016, en légère baisse pour la troisième année de... Commenter

Après « la honte de l’ECNi 2017 », le Pr Bergmann prône « une solution simple et efficace »

Pr Bergmann

« Plus jamais ça ». Quelques jours après l’énorme raté des épreuves classantes nationales informatisées (ECNi), obligeant plus de 8 000 étud... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter