Hôpitaux de Saint-Maurice : un médecin mis en examen pour s’être opposé au directeur

Hôpitaux de Saint-Maurice : un médecin mis en examen pour s’être opposé au directeur

31.03.2014
  • 1396277202511336_IMG_126722_HR.jpg

    Hôpitaux de Saint-Maurice : un médecin mis en examen pour s’être opposé au directeur

Les hôpitaux de Saint-Maurice, dans le Val-de-Marne, sont en ébullition. Le chef du service des soins de suite et de réadaptation (SSR) gériatrique a été mis en examen le 26 mars. Le directeur de l’établissement, Denis Fréchou, avait porté plainte contre lui pour diffamation publique.

Le différend qui oppose les deux hommes remonte au 9 septembre. Ce dimanche-là, un interne commande un bilan sanguin en urgence pour une dame âgée, fébrile, confuse, dont l’état s’aggrave. Le laboratoire des hôpitaux Saint-Maurice est fermé le dimanche après-midi, il faut acheminer le prélèvement au centre hospitalier intercommunal de Créteil. Problème : l’unique ambulancier de garde est parti chercher le directeur Denis Fréchou à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. L’échantillon sanguin arrivera à bon port, mais avec deux bonnes heures de retard. Un retard que le Dr Péquignot qualifie de « dangereux ».

Jusqu’à 15 000 euros d’amende

Le chef du service SSR s’est fendu d’un mail à ses confrères le surledemain, dans lequel il dénonce « une utilisation par le directeur des moyens des patients pour son confort au détriment de la sécurité ». En décembre, le directeur a déposé plainte contre le Dr Péquignot pour diffamation publique contre un agent de l’État. D’où la mise en examen, ces jours-ci, par le TGI de Créteil. Le médecin encourt jusqu’à 15 000 euros d’amende.

Un comité de soutien a été mis sur pied, qui réunit des médecins, des soignants, des syndicats des hôpitaux Saint-Maurice (SUD, CGT) et des intersyndicats de médecins hospitaliers (SNPHAR-E, Avenir hospitalier). Ce comité « s’insurge contre l’attaque en justice d’un médecin qui n’a fait que dénoncer la mise en danger d’une de ses patientes », et lance une pétition intitulée « Tous responsables! Alors tous mis en examen! ».

D. Ch.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
negos assistants

Assistants médicaux : la CNAM écarte toute notion de productivité horaire

Après la crise, les explications. Les syndicats de médecins libéraux, accompagnés des structures d'étudiants, d'internes et chefs de clinique, ont présenté ce mercredi après-midi leurs propositions au directeur général de... 5

Cancer : l'immunothérapie entraîne une réponse durable chez de nombreux patients

immunotherapie

L'immunothérapie permet d'obtenir une réponse durable chez 2,3 fois plus de patients que les autres thérapies comme la chimiothérapie.... Commenter

Éliminer le cancer du col de l'utérus, un objectif atteignable d'ici 25 à 50 ans dans les pays développés

HPV

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé à agir en 2018 pour éliminer le... 2

Report de la réforme des études médicales : pour l'instant il n'en est pas question, assure l'ANEMF

ecn

Les propos sur un possible report d'un an de la réforme des ECN, tenus mardi par Frédérique Vidal aux Contrepoints de la santé, ne sont pas... Commenter

« On peut être libéral et payé au forfait » : face aux sénateurs, Jean-Marc Aubert défend la réforme de la rémunération

aubert

Entendu ce mercredi matin devant la commission des affaires sociales du Sénat, le directeur de la DREES (ministère), Jean-Marc Aubert,... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter