À Tulle, des sages-femmes en grève remettent leurs revendications entre les mains de Hollande

À Tulle, des sages-femmes en grève remettent leurs revendications entre les mains de Hollande

26.03.2014
  • tulle

    À Tulle, des sages-femmes en grève remettent leurs revendications entre les mains de Hollande

Une délégation de sages-femmes a rencontré François Hollande dimanche 23 mars pour lui exposer les raisons de leur mouvement de grève qui dure depuis plus de cinq mois.

Interpellé dans son fief de Tulle (Corrèze), juste après avoir voté pour le premier tour des élections municipales, François Hollande a écouté pendant plusieurs minutes des sages-femmes de Clermont-Ferrand, Aurillac, Brive-la-Gaillarde et Tulle, membres du collectif à l’origine de la grève, lui expliquer leurs griefs.

« On attend de vous que vous intercédiez en notre faveur parce que le dialogue est complètement fermé avec la ministre de la Santé », a indiqué la porte-parole de la profession au président de la République, attentif.

Les sages-femmes veulent reprendre les négociations sur leur statut hospitalier, qu’elles souhaitent voir calquer sur celui des praticiens hospitaliers.

Pas dans la bonne case médicale

« Ce n’est pas une minorité de sages-femmes qui sont en grève, mais une majorité qui attend un changement de situation, a précisé au président l’une d’elle. Le statut des sages-femmes hospitalières n’est pas du tout dans la bonne case. On est la seule profession médicale à ne pas avoir de statut médical. »

Le petit groupe a ensuite remis entre les mains de François Hollande un document récapitulatif des revendications de la profession.

« On va revoir ça, a indiqué le chef de l’État, qui semble au fait du dossier. Je sais que depuis longtemps vous êtes en mouvement [...]. C’est bien d’avoir placé vos revendications au niveau du système de santé, pour l’améliorer, non pas uniquement pour vous-même, mais pour les femmes », a-t-il concédé.

Longuement remercié par les sages-femmes, le président a clôt la conversation sur une boutade : « Vous aurez une médiatisation aujourd’hui comme jamais vous ne l’avez eue ».

 


Les sages-femmes rencontrent François Hollande... par sfencolere

Anne Bayle-Iniguez
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
Michel Bignant

Gilets jaunes, violences : « C'est épuisant, physiquement et psychologiquement », lance le médecin chef des pompiers de Paris

À la veille d'un cinquième samedi de mobilisation de certains Gilets jaunes, le Dr Michel Bignand, 51 ans, médecin chef de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) détaille au « Quotidien » l'organisation de ses équipes dan... 5

Une alimentation à base de maïs OGM ne montre « aucun d'effet délétère » chez le rat

OGM MAIS

Il n'est pas possible de distinguer par leur métabolisme ou leur état de santé des rats nourris de maïs OGM de rats nourris au maïs... Commenter

La prostatectomie radicale améliore la survie des patients atteints de cancer de la prostate localisé

prostatectomie

Face à un patient atteint d'un cancer de la prostate localisé, la prostatectomie améliore la survie de près de 3 ans, comparés à une... 1

Gradation des soins, financement, synergie avec l'université : à Poitiers, Buzyn et Vidal écoutent les CHU mais ne tranchent pas

chu

Poitiers n'est certainement pas le plus grand des centres hospitalo-universitaires (CHU) français mais c'est ici que se discutait l'avenir... Commenter

Un Français sur trois a le sentiment qu’un examen ou un acte médical superflu lui a été prodigué

urgences

Sept Français sur dix n'ont jamais entendu parler des 130 services d'urgences des cliniques de médecine, chirurgie et obstétrique. C'est... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter