Biologie médicale : les décotes et revalos au « JO »

Biologie médicale : les décotes et revalos au « JO »

24.03.2014
  • 1395682465509123_IMG_126137_HR.jpg

Le Journal officiel (JO) du 23 mars publie les modifications des actes et prestations de biologie médicale induites par le protocole d’accord de maîtrise des dépenses de la spécialité.

Cet accord a été signé le 10 octobre 2013 par trois syndicats (syndicat des biologistes, syndicat des laboratoires de biologie clinique, et syndicat national des médecins biologistes) et l’assurance-maladie, sous l’égide des ministres de la Santé Marisol Touraine et du Budget, Bernard Cazeneuve, pour élaborer un plan de régulation médicalisée sur trois ans.

53 actes revus à la baisse

Ce plan doit mettre fin à 7 années de baisses tarifaires continues et donner une visibilité économique à la profession. Les parties se sont notamment accordées sur un objectif d’évolution des remboursements de l’assurance-maladie de 0,25 % par an entre 2013 et 2016. En-deça ou au-delà, des ajustements tarifaires seront effectués.

Concrètement, 53 actes ont été revus à la baisse, de 1 euro à 13 euros pour l’amylase. En échange, le forfait de prise en charge pré-analytique du patient (9005) est porté de B14 à B15, les suppléments pour actes de biologie effectués en urgence la nuit (9001) et le week-end et jours fériés (9004) passent de B25 à B26 et le supplément pour les actes effectués en établissement de soins privés (9107) augmente de B7 à B8.

La nouvelle cotation entrera en application 21 jours après publication au JO, soit le 13 avril.

Le Journal officiel (JO) du 23 mars publie les modifications des actes et prestations de biologie médicale induites par le protocole d’accord de maîtrise des dépenses de la spécialité.

Cet accord a été signé le 10 octobre 2013 par trois syndicats (syndicat des biologistes, syndicat des laboratoires de biologie clinique, et syndicat national des médecins biologistes) et l’assurance-maladie, sous l’égide des ministres de la Santé Marisol Touraine et du Budget, Bernard Cazeneuve, pour élaborer un plan de régulation médicalisée sur trois ans.

53 actes revus à la baisse

Ce plan doit mettre fin à 7 années de baisses tarifaires continues et donner une visibilité économique à la profession. Les parties se sont notamment accordées sur un objectif d’évolution des remboursements de l’assurance-maladie de 0,25 % par an entre 2013 et 2016. En-deça ou au-delà, des ajustements tarifaires seront effectués.

Concrètement, 53 actes ont été revus à la baisse, de 1 euro à 13 euros pour l’amylase. En échange, le forfait de prise en charge pré-analytique du patient (9005) est porté de B14 à B15, les suppléments pour actes de biologie effectués en urgence la nuit (9001) et le week-end et jours fériés (9004) passent de B25 à B26 et le supplément pour les actes effectués en établissement de soins privés (9107) augmente de B7 à B8.

La nouvelle cotation entrera en application 21 jours après publication au JO, soit le 13 avril.

Coline Garré Coline Garré
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
25.03.2014 à 10h44

« C'est comme pour le forfait technique IRM!
ils ont avancé. La décote de 6 mois bien sûr en douce!
Et les syndicats aux abonnes absents!
On nous prend vraiment pour des c... Et oui, c'est le terme! »

Répondre
 
25.03.2014 à 09h43

« Les syndicats ont bien des représentants élus non ??? Réagissez, bon sang ! »

Répondre
 
24.03.2014 à 23h18

« Bravo les syndicats : nous dire dans la même phrase que l'on assure une visibilité économique à la profession tout en baissant les tarifs des actes les plus prescrits, c'est un sacré tour de passe - Lire la suite

Répondre
 
24.03.2014 à 22h40

« " Ah felicità les élections ! Et pendant ce temps MST essaye de faire passer en vitesse tout ce qui n'aurait pas pu passer ! Syndicat où es -tu ! M'entends -tu !
Hou hou le loup !! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

HTA : les 10 axes et les 60 propositions de la SFHTA

hta

L'HTA est banalisée en France et trop souvent perçue comme un simple facteur de risque cardio-vasculaire, s'inquiète la Société française... 4

Migrants : le Défenseur des droits s'alarme d'une défaillance des droits fondamentaux

ddd

Le monde associatif saisit le défenseur des droits (DDD), Jacques Toubon, ce 18 décembre, journée internationale des migrants, avec... 1

Un quart des ophtalmologistes refusent les nouveaux patients, selon un sondage

Les Français attendent en moyenne 87 jours pour obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologiste, constate une étude nationale* réalisée par... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter