Après 60 ans, 3 personnes sur 10 ont perdu le tiers de leur fonction rénale

Après 60 ans, 3 personnes sur 10 ont perdu le tiers de leur fonction rénale

13.03.2014
  • 1394705081505640_IMG_124992_HR.jpg

    Après 60 ans, 3 personnes sur 10 ont perdu le tiers de leur fonction rénale

« Vous prenez de l’âge vos reins aussi ». Tel est le thème central de la 9e journée mondiale du rein créée en 2006 par la Fédération internationale des Fondations du Rein et la Société internationale de néphrologie. Elle vise chaque 2e jeudi du mois de mars à mobiliser autour des maladies rénales qui touchent aujourd’hui, 1 adulte sur 10 soit plus de 500 millions de personnes dans le monde dont 3 millions en France.

Évoluant longtemps à bas bruit, la maladie rénale est souvent diagnostiquée tardivement et peut alors progresser rapidement vers une insuffisance rénale terminale imposant le recours à la dialyse ou à la transplantation. Actuellement en France 39 500 personnes sont dialysées régulièrement (60 % ont plus de 60 ans, 45 % plus de 75 ans) alors que 32 000 vivent avec un greffon rénal.

Transplantations chez les plus de 60 ans

« En 10 ans le nombre de transplantations a doublé chez les patients âgés de plus de 60 ans », précise le Pr Bruno Moulin, président de la société de néphrologie au CHU de Strasbourg. D’où le thème de la journée organisée pour la France par la Fondation du Rein, l’Institut Circulation et l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN). En effet la baisse de la fonction rénale avec l’âge est un phénomène normal : au-delà de 60 ans trois personnes sur dix ont perdu le tiers de leur fonction rénale et l’incidence des maladies rénales est très significativement augmentée.

À cette occasion, un colloque réunit ce jeudi 13 mars à l’Académie nationale de médecine, chercheurs, professionnels de santé et association de malades. Au cours de la rencontre seront abordés : le vieillissement physiologique du rein et ses effets, les travaux de recherche en cours (génétique biologie cellulaire, épidémiologie, clinique) ; l’influence de la nutrition et des médicaments sur l’évolution de l’insuffisance rénale de même que les recommandations dans la prise en charge des patients ; la question de la limite d’âge pour la transplantation rénale que ce soit pour le donneur ou le receveur.

Dr Micheline Fourcade
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cannabis : le gouvernement veut mettre en place une contravention pour sanctionner l'usage et la détention

cannabis

Interrogé mercredi sur BFMTV, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'une simple contravention pourrait, dans les prochains mois,... 3

G7 : la Sicile est en état d’alerte après l’attentat de Manchester

Taormina G7

Une cité blindée et 400 opérateurs de santé spécialisés déployés sur le terrain. À l’occasion du G7 qui se tient les 26 et 27 mai à... Commenter

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats-0

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter