Agence du médicament : le Pr Maraninchi officiellement sur le départ

Agence du médicament : le Pr Maraninchi officiellement sur le départ

10.03.2014
  • 1394467667504883_IMG_124805_HR.jpg

Le Pr Dominique Maraninchi, directeur général de l’Agence française du médicament, l’ANSM, quittera ses fonctions à l’été 2014 à l’âge de 65 ans, a annoncé lundi le ministère de la Santé.

« Monsieur Dominique Maraninchi a fait part à la ministre des Affaires sociales et de la Santé de son intention de quitter ses fonctions à la tête de l’ANSM à l’âge de 65 ans », écrit le ministère dans un courriel.

Ce cancérologue, ancien directeur de l’Institut national du cancer (Inca), avait été nommé en février 2011 à la tête de l’Afssaps, devenue depuis l’ANSM, en réaction au scandale du Mediator qui avait éclaboussé cette agence en raison de conflits d’intérêt avec le laboratoire Servier. Le Pr Maraninchi avait eu pour mission de réformer cette agence et d’y imposer une plus grande transparence.

Peu de candidats à la succession

Un proche de Dominique Maraninchi assure anonymement que « les candidats à sa succession ne vont pas être légion ». Le directeur général de l’ANSM avait été mis en examen en mars 2013 pour homicide et blessures involontaires, en tant que représentant légal de l’agence, pour des fautes de négligence commises entre 1995 et 2009 dans le cadre de l’affaire Mediator (époque à laquelle le Pr Maraninchi n’était pas à la tête de l’ANSM). « Par les temps qui courent, le directeur général de l’ANSM est nommé en conseil des ministres le mercredi, et mis en examen le jeudi », ironise cette source.

H.S.R. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
11.03.2014 à 08h42

« Et pourquoi pas Irène Frachon pour le remplacer ? »

Répondre
 
10.03.2014 à 23h13

« @ Infirmier
« Ce ne sera pas une grosse perte »
C'est de l'humour ?
En vérité, c'est une perte immense ! Enfin le premier et le seul qui n'avait pas de conflits d'intérêts ! ... Comme le confirme Lire la suite

Répondre
 
10.03.2014 à 21h09

« Peu de candidats..... Bien sûr, la transparence n'est pas le pain quotidien de notre élite médicale et en plus la vérité vrai sur les conflits d'intérêts? »

Répondre
 
10.03.2014 à 20h09

« Ce ne sera pas une grosse perte »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Journée contre l'abus de drogue : le cannabis reste le produit illicite le plus consommé en France

cannabis

À l’occasion de la journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues de ce lundi 26 juin, l'Observatoire français des drogues et... Commenter

Le nombre d’IVG continue de baisser, légèrement, en France

ivg

Le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) s’élevait à 211 900 en France en 2016, en légère baisse pour la troisième année de... Commenter

Après « la honte de l’ECNi 2017 », le Pr Bergmann prône « une solution simple et efficace »

Pr Bergmann

« Plus jamais ça ». Quelques jours après l’énorme raté des épreuves classantes nationales informatisées (ECNi), obligeant plus de 8 000 étud... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter