Statut PH, premier recours : manifestation de la dernière chance pour les sages-femmes à Paris

Statut PH, premier recours : manifestation de la dernière chance pour les sages-femmes à Paris

19.02.2014
  • 1392828990499649_IMG_123259_HR.jpg

Les sages-femmes manifestent pour la troisième fois en quatre mois, ce mercredi à Paris, pour demander au gouvernement de « prendre ses responsabilités » et de revaloriser leur métier.

60 à 70 % de la profession est en grève depuis le 16 octobre, selon le collectif d’organisations de sages-femmes à l’origine du mouvement de grogne, qui attend 6 000 manifestantes ce mercredi dans la capitale.

Les grévistes réclament un statut de praticien hospitalier – c’est-à-dire hors fonction publique hospitalière – pour les salariées des établissements publics. Les sages-femmes sont « la seule profession médicale n’ayant pas accès au statut de personnel médical hospitalier », insiste le collectif.

Sur cette revendication, les grévistes se démarquent des intersyndicales de fonctionnaires (CGT, CFDT, FO, Sud, UNSA), selon lesquelles sortir de la fonction publique est synonyme de précarité.

De leur côté, les médecins praticiens hospitaliers n’apprécient guère cette velléité des sages-femmes.

Le collectif souhaite aussi participer au premier recours, obtenir un statut universitaire pour les sages-femmes enseignantes et une « formation universitaire autonome, à l’instar des autres professions médicales » pour les étudiantes.

Une décision fin février

Les manifestants vont rallier la place Denfert-Rochereau jusqu’au ministère de la Santé où se tient, cet après-midi, la réunion de la dernière chance sur le statut des sages-femmes à l’hôpital.

Marisol Touraine a annoncé mardi devant les députés de l’Assemblée nationale qu’elle devrait recevoir les conclusions du groupe de travail en question « dans quelques jours ». « À partir de là, je prendrai des décisions » et « s’engagera la discussion sur la revalorisation salariale des sages-femmes », a-t-elle assuré.

À la tête du groupe de travail sur le statut hospitalier, Édouard Couty a annoncé à l’AFP espérer une décision « avant fin février ». Le calendrier initial prévoit une ultime réunion entre les deux tours des élections municipales, fin mars.

Anne Bayle-Iniguez
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 36 Commentaires
 
21.02.2014 à 05h57

« Les Belges sont beaucoup plus subtils que nous. Pour eux, il convient de distinguer l'art du soin de l'art de guérir ce qui permet de regrouper l'ensemble des professions médicales sans qu'il soit n Lire la suite

Répondre
 
21.02.2014 à 13h13

« Voici le message le plus sensé que j'ai lu sur cette polémique depuis longtemps et qui résume complètement la situation. Je n'aurai pas mieux dit. »

Répondre
 
22.02.2014 à 22h18

« Je n'aurais pas mieux dit moi non plus! Le travail en équipe est le seul salvateur pour un rendement en qualité maximale mais actuellement dans certaines instances c'est ce travail là qu'il faut dét Lire la suite

Répondre
 
20.02.2014 à 16h42

« Comme nous MG les sage-femme ont des responsabilités importantes et un travail assez difficile et qui demande patience.et endurance.
Il est normal de leur rendre justice et de ce fait elles doivent Lire la suite

Répondre
 
20.02.2014 à 16h36

« On a besoin d'elles, le Spécialiste n'est pas toujours là et elle saura intervenir et bien réagir. J'ai déjà accouché dans l'urgence, au fin fond de la campagne (89) et je m'en suis sorti grâce Lire la suite

Répondre
 
20.02.2014 à 09h43

« J'ai peine à croire que ce soit des confrères qui disent de telles énormités! PH = médecin ? Et depuis quand? Ni les odonto ni les pharma ne sont médecins. »

Répondre
 
22.02.2014 à 22h22

« Bien dit!.. Mais pour avoir le statut de P.H il faut passer un Concours alors il n'y a qu'à... »

Répondre
 
20.02.2014 à 09h24

« "De leur côté, les médecins praticiens hospitaliers n’apprécient guère cette velléité des sages-femmes." Sommes-nous encore dans la toute-puissance patriarcale des médecins comme il y'a 30 ans?
Il n Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 7

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter