Les testings de médecins pas (encore ?) à l’ordre du jour

Les testings de médecins pas (encore ?) à l’ordre du jour

12.02.2014

La feuille de route sur l’intégration, présentée par le gouvernement mardi 11 février, ne mentionne pas de testing auprès des professionnels de santé pour révéler d’éventuel refus de soins (lire le rapport au format PDF).

Cette mesure, suggérée dans un « document de travail » sur la lutte contre la discrimination et dévoilé la semaine dernière par iTélé, avait fait bondir le Dr Jérôme Marty, président de l’Union française pour une médecine libre (UFML), qui y voyait une insulte envers les médecins accusés, selon lui, de racisme.

Le Défenseur des droits missionné

Dans le document finalement adopté par les ministres, le gouvernement confirme sa volonté de « lutter contre les refus de soins », sans autre précision. Il faudra patienter pour connaître son plan d’action.

Le Premier ministre a en effet confié au Défenseur des droits le soin de faire des recommandations, attendues « prochainement ». Le gouvernement prendra alors des « mesures pour mieux connaître et mieux lutter contre ces pratiques » de refus de soins. Le testing des médecins en fera-t-il partie ? À ce stade, rien ne permet d’écarter cette piste.

S. L.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 12 Commentaires
 
13.02.2014 à 21h59

« C'est bien connu les médecins sont des monstres cupides et racistes...dans l'imaginaire socialiste. »

Répondre
 
13.02.2014 à 10h26

« C'EST UN FAUX DEBAT que le gouvernement utilise, entre autres, pour massacrer la médecine libérale. Je suis certain que mes confrères respectent "l'être humain" sans distinction A CONDITION que ce Lire la suite

Répondre
 
13.02.2014 à 01h05

« Je pense avoir subi un testing par téléphone pendant ma garde du we dernier...! »

Répondre
 
Hervé M Médecin ou Interne 13.02.2014 à 01h01

« Est-il exact que bon nombre de frais de consultation avancés par les médecins ne sont jamais réglés ? »

Répondre
 
13.02.2014 à 19h53

« Oui, sous des prétextes divers. »

Répondre
 
14.02.2014 à 10h32

« Oui, avec des prétextes fallacieux administratifs: pas de mt, pas mis MTR, pour AME mais hors zone, bénéficie ACS donc pas bon code, a changé de mutuelle, etc. On va faire le boulot administratif de Lire la suite

Répondre
 
12.02.2014 à 23h50

« Et quand le patient précaire, d'où qu'il vienne, prend rendez vous et ne vient pas sans prévenir, au détriment de ceux qui attendent des rdv, on est obligé de lui redonner un rdv ou on lui apprend l Lire la suite

Répondre
 
13.02.2014 à 12h50

« On affiche dans sa salle d'attente la "Charte du patient" pour lui rappeler les quelques devoirs que lui confèrent ses nombreux droits.
Affiche téléchargeable sur les sites www.asso-fml.com et www.u Lire la suite

Répondre
 
13.02.2014 à 19h54

« Ils ne les lisent pas, ils ont le nez dans leur smartphone. Ou alors ils les arrachent du mur. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 8

Nouvelles consultations, nouveaux contrats conventionnels : la CNAM a fait ses comptes

cnam

La Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) a dressé ce vendredi un bilan chiffré des nouveaux actes, tarifs et contrats mis en place... 1

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter