Rougeole : baisse historique de la mortalité mais des flambées persistent

Rougeole : baisse historique de la mortalité mais des flambées persistent

07.02.2014
  • 1391793596496379_IMG_122379_HR.jpg

    Rougeole : baisse historique de la mortalité mais des flambées persistent

Les décès par rougeole ont chuté de 78 %, en passant de plus de 562 000 en 2000 à 122 000 en 2012, indique l’organisation mondiale de la santé (OMS), qualifiant d’historique cette baisse.

Près de 14 millions de décès ont été évités grâce à la vaccination antirougeoleuse et le nombre de cas notifiés a diminué de 77 %, passant de 853 480 à 226 772.

L’OMS explique ces progrès par la couverture mondiale par la vaccination antirougeoleuse systématique, qui se stabilise à 84 %, et par l’introduction systématique dans 145 pays d’une deuxième dose de vaccin antirougeoleux, destinée à limiter les flambées.

Au-delà de la vaccination systématique, 145 millions d’enfants ont reçu le vaccin dans le cadre de campagnes de masse contre la rougeole en 2012. Depuis sa création en 2001, l’initiative contre la rougeole et la rubéole, copilotée par la Croix-Rouge américaine, la fondation des Nations unies, l’UNICEF, l’OMS, et les centres de prévention des États-Unis, a permis de dépasser le milliard d’enfants vaccinés.

Des progrès irréguliers

L’OMS déplore néanmoins que la marche vers l’élimination de la rougeole soit irrégulière. Cinq des six régions de l’OMS subissent encore des flambées épidémiques importantes. Même si elle est parvenue à éliminer la maladie, l’Amérique doit constamment faire face à des importations de cas de rougeole. L’Afrique, la Méditerranée orientale et l’Europe n’atteindront pas les cibles fixées dans les délais. La région du Pacifique occidental approche de la cible.

L’OMS rappelle que sans amélioration de la couverture vaccinale, par les services systématiques – levier important de la réalisation de l’objectif 4 du millénaire pour le développement (réduction de la mortalité de l’enfant) –, ou par les campagnes de vaccination, des flambées épidémiques persisteront.

Coline Garré
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

ECNi 2017 : les spécialités qui font vibrer les internes

Près de 8 000 futurs médecins ont fait le choix de leur spécialité d'internat.

« Le Quotidien » a calculé l'indice d'attractivité des 44 disciplines proposées, à l'issue des choix de postes d'internat. 3

Aluminium dans les vaccins : rien pour l'instant ne remet en cause la balance bénéfice risque

vaccins

« Vaccins. Le rapport qui dérange » titre en « une » « le Parisien » de ce 22 septembre. « Exclusif. D'après un rapport sérieux et inédit, b... 11

Quatre ans après la « crise » des pilulesLa diversification de la contraception se poursuit chez les 20-30 ans

Abonné
pilule

Santé publique France a voulu suivre l'évolution des pratiques en matière de contraception depuis la polémique autour des pilules en 2012.... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter