Les médecins racistes ? L’UFML réclame des excuses publiques au gouvernement

Les médecins racistes ? L’UFML réclame des excuses publiques au gouvernement

06.02.2014
  • Marty

    Les médecins racistes ? L’UFML réclame des excuses publiques au gouvernement

« Après les médecins cupides, nantis, responsables des déserts médicaux, dynamiteurs de l’accès au soin, fuyant les gardes, prescrivant trop, […] voici donc l’ultime insulte, l’ultime mépris : le médecin raciste. »

Le coup de sang vient du Dr Jérôme Marty. Dans un billet publié en ligne, le président de l’UFML (Union française pour une médecine libre), s’indigne d’une disposition figurant dans la feuille de route du gouvernement pour lutter contre les discriminations et améliorer la politique d’intégration.

Ce rapport, qui ne serait qu’un document de travail, a été dévoilé hier soir, mercredi, par la chaîne iTélé. Interrogé ce jeudi par « le Quotidien », le ministère de la Santé n’était pas en mesure de commenter cette information (*). Parmi les 44 propositions figurant dans ce texte, il serait envisagé d’organiser des opérations de testing auprès des médecins, dentistes et opticiens. Objectif : mettre au jour d’éventuels refus de soins pour des raisons de discrimination.

Bachelot et le testing

Pour le Dr Marty, l’accusation est à peine voilée : « Les médecins, les professionnels du soin sont des racistes ! ». Le président de l’UFML ne décolère pas. « Jamais de toute l’histoire de la Ve république un gouvernement n’avait à ce point insulté ceux qui soignent » s’insurge-t-il en appelant les soignants à « se lever contre cette accusation, […] contre ce mépris du sens même de leur engagement ».

Le médecin demande le retrait de « cette ignominie et des excuses publiques du ministre de la Santé ».

Ce ne serait pourtant pas la première fois que des opérations de testing téléphonique seraient menées auprès des professionnels de santé. Récemment, une centaine d’orthophonistes se sont plaints d’avoir fait l’objet d’une telle campagne.

En 2006 déjà, le fonds CMU dans le Val-de-Marne avait procédé ainsi pour déceler d’éventuelles discriminations à l’égard des patients bénéficiaires de la couverture maladie universelle. Résultats : 14 % des libéraux et 39 % des dentistes avaient refusé de recevoir ces derniers.

Les professionnels de santé voient généralement d’un mauvais œil ces campagnes de testing. En 2009, Roselyne Bachelot, alors ministre de la Santé, envisageait d’inclure la procédure de testing pour les refus de soins dans la loi « Hôpital, patients, santé et territoires ». Avant d’y renoncer... faute de soutien des sénateurs.

Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault pourrait y revenir. Selon iTélé, il dévoilera ses intentions le 11 février.

Mise à jour (vendredi 7 février) : le ministère de la Santé a tenu à préciser, après la publication de cet article, qu'il n'était pas informé de l'existence de cette feuille de route pour lutter contre la discrimination et que la piste de testing auprès de professionnels de santé n'était pas à l'étude au ministère.

S. L.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 51 Commentaires
 
09.02.2014 à 16h19

« Contrairement aux ministres de l'agriculture, de la défense, de l'intérieur qui aiment leur "ouailles", les responsables de la santé semblent détester les Médecins. »

Répondre
 
08.02.2014 à 17h56

« Serait-il possible de faire une étude avec un faux médecin "test" pour voir comment il est traité par les titulaires de la CMU ? Avec un sous-groupe "Titulaires de la CMU n'étant pas de nationalité Lire la suite

Répondre
 
08.02.2014 à 13h03

« Pas plus de racistes chez les médecins qu'ailleurs. Plutôt même moins, la médecine se devant de ne même pas concevoir ce que peut être le racisme.
Mais le racisme anti-médecins,ça existe aussi, la p Lire la suite

Répondre
 
08.02.2014 à 11h51

« L’émission la Marche de l’Histoire sur France Inter a consacré une émission aux médecins juifs entre 1930 et 1945, en février 2012. Elle avait suscité des commentaires ambigus sur les médecins étran Lire la suite

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 08.02.2014 à 08h51

« Les plus mauvais payeurs étant les caisses, je suis raciste anti-caisses. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 6

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 4

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter