Loi sur la famille : l’examen repoussé à 2015 au plus tôt

Loi sur la famille : l’examen repoussé à 2015 au plus tôt

04.02.2014
  • 1391535038494976_IMG_121917_HR.jpg

Après les deux manifestations, à Lyon et à Paris, qui ont rassemblé plusieurs dizaines de milliers personnes contre la politique familiale du gouvernement, le projet de loi programmé pour le premier semestre a été reporté, officiellement parce qu’il n’est pas prêt et aussi parce qu’il est « inopportun dans un contexte d’hystérisation », a déclaré la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem. La réforme devrait cependant « se poursuivre (l’année prochaine) et être menée à bon port », a assuré Jean-Marc Ayrault devant l’Assemblée nationale.

Sur les questions du statut de beau-parent, sur les tiers, sur la coparentalité, ou sur l’adoption, « il y a des réflexions assez poussées et elles peuvent venir à l’examen assez rapidement », a estimé le chef de file des députés socialistes, Bruno Le Roux.

Ni PMA ni GPA

En revanche, le Premier ministre a de nouveau affirmé que la procréation médicalement assistée (PMA), la gestation pour autrui (GPA), ou encore la question du genre ne figuraient pas dans le futur texte, même si, note M. Le Roux, « sur un grand texte famille, on a la tentation de vouloir tout mettre ».

« La gestation pour autrui ne fera l’objet d’aucune discussion », a insisté la ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, ajoutant que « sur la procréation médicalement assistée (...) nous avons dit très clairement que c’est le Comité consultatif national d’éthique qui se saisirait de la question et que nous attendrions son avis ».

Le CCNE, après avoir repoussé la publication de cet avis à l’automne, devrait se prononcer à la fin de 2014, alors que l’Académie de médecine prévoit de rendre public un rapport au printemps prochain.

Après la mobilisation de dimanche, Ludovine de la Rochère, présidente du collectif La Manif pour tous, qui a organisé les manifestations contre le projet de loi du gouvernement, a salué une « victoire », estimant que ce projet n’était « pas favorable à l’intérêt supérieur de l’enfant et de la famille. » Les Verts dénoncent « un renoncement consternant ».

Ch. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
05.02.2014 à 08h48

« Se dire écologique est par essence de défendre la nature , en quoi les écologistes sont naturels dans la PMA et GPA. À moins que les mouvements écologiques ne soient en fait que des mouvements de bo Lire la suite

Répondre
 
05.02.2014 à 10h26

« C'est une évidence. »

Répondre
 
05.02.2014 à 17h34

« C'est un peu n importe quoi que tu écris ;défendre une cohabitation avec le respect de notre planète n'a pas le sens trivial :"la nature c'est naturel". Il faut entendre que le progrès s'il est prof Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 5

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 2

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter