Fin de vie de Vincent Lambert : l’épouse demande au Conseil d’État de trancher

Fin de vie de Vincent Lambert : l’épouse demande au Conseil d’État de trancher

28.01.2014
  • 1390931515492844_IMG_121295_HR.jpg

Le Conseil d’Etat devra statuer sur la fin de vie de Vincent Lambert, à la demande de son épouse Rachel qui a signifié son intention de faire appel mardi de la décision de la justice administrative d’interdire « l’arrêt du maintien en vie artificielle » de son mari.

« Je fais appel devant le Conseil d’État contre la décision de la justice administrative qui a interdit de cesser le traitement et l’arrêt du maintien en vie artificielle », a-t-elle déclaré mardi à l’AFP. « Le laisser partir est un geste d’amour », a réaffirmé l’épouse du patient tétraplégique hospitalisé à Reims depuis plus de 5 ans dans un état végétatif chronique après un accident de la circulation.

Le Conseil d’Etat doit se prononcer dans un délai de 48 heures après sa saisine qui devrait être effective avant la fin de cette semaine, a-t-on indiqué au cabinet des avocats de Rachel Lambert.

L’hôpital devrait accompagner la procédure d’appel

Lundi 28 janvier, une autre partie de la famille favorable à l’arrêt des soins avait demandé à Marisol Touraine, la ministre de la Santé, d’enjoindre par écrit la direction du CHU de Reims de saisir le Conseil d’État dans une tribune publiée par le Monde.

À l’occasion de ses voeux à la presse le 21 janvier, la ministre avait déclaré qu’elle demanderait « formellement au directeur du CHU de Reims » d’accompagner la procédure d’appel si elle était introduite par la famille.

« Humainement je comprends la volonté de son épouse de faire respecter la volonté de Vincent et j’attends la décision de la direction de l’hôpital que je respecterai », a pour sa part réagi le Dr Eric Kariger qui dirige le service de soins palliatifs du CHU de Reims où est hospitalisé Vincent Lambert, et qui avait décidé en collégialité de suspendre la nutrition et l’hydratation artificielles de son patient.

S. L. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
30.01.2014 à 16h09

« Bravo Le livre Mes souffrances appartiennent à la Médecine. Ma mort NON. Moi d'abord...
Ma famille ensuite. La médecine oui pour ses conseils et avis... c'est tout..
Le médecin propose peut-être la Lire la suite

Répondre
 
29.01.2014 à 21h15

« Ce matin sur RTL, Yves Calvi recevait Angèle Liéby, auteur du livre Une larme m'a sauvée (Artège). Les auditeurs ont appris qu'un patient avec ''électro-encéphalogramme plat'' peut être conscient, s Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn attaque ses rendez-vous avec les médecins… en commençant par les signataires de la convention

buzyn

Faut-il y voir un premier signe politique ? La nouvelle ministre de la Santé entame ce mardi une série d'entretiens bilatéraux avec les... Commenter

Tatouages : une consultation pour prendre en charge les complications ouvre à l’AP-HP

tatouage

Une consultation consacrée à la prise en charge des complications associées aux tatouages a ouvert à l’hôpital Bichat-Claude Bernard... Commenter

Mutuelles, réseaux de soins : le Dr Accoyer accuse Richard Ferrand de conflit d'intérêts et essuie les critiques d'En Marche !

Benjamin Griveaux, porte-parole d'En marche ! et candidat aux législatives, a dénoncé dimanche « des mensonges » après les accusations de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter