Les fabricants de génériques s’alarment d’un marché « à l’arrêt »

Les fabricants de génériques s’alarment d’un marché « à l’arrêt »

27.01.2014
  • 1390833427492147_IMG_121115_HR.jpg

Malgré une croissance apparemment satisfaisante du marché du générique en 2013 (785 millions de boîtes, 3,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en hausse de 12,7 % en valeur), le GEMME, une association qui regroupe 14 industriels du secteur, qualifie cette performance d’« atone », et juge le marché « de nouveau à l’arrêt ».

Le pessimisme du GEMME prend sa source dans un « retournement de tendance » constaté au milieu de l’année 2013. Durant les six premiers mois de l’année, juge l’association, les chiffres ont été bons, portés par la mesure tiers payant contre générique instaurée à la fin de l’été 2012.

Un basculement depuis août 2013

Mais à compter d’août 2013, analyse le GEMME, « on constate un ralentissement puis une régression du marché », avec 1,81 % en volume et 0,18 % en valeur par rapport au premier semestre. Des résultats d’autant plus faibles, continue le GEMME, « que l’année 2013 a connu de nombreuses échéances de brevets, qui ont tout juste permis de compenser l’érosion du répertoire ».

Dans ces conditions, juge l’association, les perspectives d’évolution du marché sont « quasi-nulles pour 2014 », du fait de plusieurs baisses de prix de génériques programmées cette année. Le GEMME formule plusieurs propositions « pour rattraper ce retard ».

Rappelant qu’en France, seulement 40 % des prescriptions sont effectuées « dans le périmètre où la concurrence par les génériques peut s’effectuer » (contre plus de 70 % au Royaume-Uni et en Allemagne), l’association propose d’amener les médecins à prescrire dans le répertoire « en leur fixant un budget de prescription ». Elle demande également le lancement d’une grande campagne de communication auprès du grand public.

H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 9 Commentaires
 
Elle et Vire Médecin ou Interne 28.01.2014 à 10h19

« " l’association propose d’amener les médecins à prescrire dans le répertoire « en leur fixant un budget de prescription"...
Le meilleur moyen de me braquer un peu plus, en me prenant pour un simple Lire la suite

Répondre
 
28.01.2014 à 08h53

« Certains génériques ne sont pas du tout identiques à la molécule princeps : excipient différents, sels différents... En conséquences, l'efficacité et les effets secondaires sont différents. Et tout Lire la suite

Répondre
 
28.01.2014 à 19h03

« Encore et toujours de savants mélanges. Molécule princeps ?? ??? On parle de quoi ??? Si vous entendez par "molécule princeps", le médicament princeps fini, alors ce ne sont pas "certains", mais TOU Lire la suite

Répondre
 
29.01.2014 à 09h46

« La molécule est identique, c'est la base du générique par contre les autres molécules que l'on appelle excipient peuvent différer.
Ce qu'il faut savoir c'est que ces excipients différents par rappor Lire la suite

Répondre
 
28.01.2014 à 00h18

« Moi j'aime bien les J.O. du ministère des Affaires sociales, surtout leur "PDF". »

Répondre
 
27.01.2014 à 21h54

« Eh ben y a plus qu'à laisser les industriels se déchirer entre eux et écarteler les politiques mercenaires entre le marteau princeps et l'enclume générique du lobbying ! Le prescripteur paraît bien, Lire la suite

Répondre
 
31.01.2014 à 22h14

« Tout le monde sait que les pharmaciens disposent d'un quota gratuit dans leur stock de génériques venant des plus offrants des importateurs étrangers. Je viens de me prescrire du solupred orodispers Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Malgré son potentiel, la télémédecine reste « embryonnaire »

cour comptes 2

Dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale, la Cour des comptes formule plusieurs recommandations au sujet de la télémédecine*,... Commenter

Lévothyrox : des avocats toulousains lancent une action collective contre Merck

levothyrox

Défaut d’information et préjudice d’angoisse. Voilà les deux chefs d’accusation que trois avocats toulousains comptent plaider devant le... 2

Internat : l’ophtalmologie très prisée, la médecine générale et la gériatrie à la peine

choix de postes

7 977 étudiants en médecine (CESP inclus) en ont fini avec leur choix de spécialité d’internat et de CHU d’affectation. La procédure a pris... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter