Quand la cryothérapie prend feu

Quand la cryothérapie prend feu

24.01.2014

Les dispositifs OTC de cryothérapie, vendus en pharmacie pour traiter les verrues banales, peuvent paradoxalement être à l’origine de brûlures et source d’incendies. Aux États-Unis, la Food and Drug Administration a reçu 14 signalements de consommateurs dont 10 décrivant des lésions à type de rougeurs intenses, de brûlures cutanées ou capillaires. Si la notice précise bien que le produit est inflammable et qu’il doit être tenu éloigné d’une flamme ou d’une cigarette, dans 3 des cas signalés aux autorités, aucune source de chaleur n’était située à proximité.

Dimethyléther et propane

Ces dispositifs contiennent un mélange liquide de diméthyléther et de propane, deux substances couramment utilisées comme gaz propulseurs. Ce mélange gèle efficacement la verrue à une température de -57 °C. Leur bon fonctionnement demande que certaines étapes soient respectées. Dans les cas de brûlures rapportées à la FDA, c’est au moment ou la clé est poussée dans l’aérosol que le dispositif a pris feu.

Sans être alarmiste, l’autorité américaine demande aux consommateurs d’être extrêmement prudents et de respecter les mises en garde, de tenir le produit éloigné de toutes sources de chaleur y compris des fers à repasser ou fers à friser, et estime que ces 14 signalements sont numériquement en dessous de la réalité puisque ce type d’« effets secondaires » est rarement rapporté.

Cryochirurgie

Les verrues peuvent disparaître spontanément, rappelle le dermatologue de la FDA ; si cela représente une gêne importante, il ne faut pas hésiter à en parler à un spécialiste, qui, au cabinet, peut utiliser en toute sécurité la cryochirurgie.

Il existe également des alternatives, en topique, et à base d’acide salicylique qui permettent une ablation plus facile des verrues. En France, ces dispositifs sont également disponibles en pharmacie. A notre connaissance, aucun signalement n’a été fait concernant leur usage.

Dr Anne Teyssédou

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les Généralistes CSMF planchent sur la démographie et contestent le « zonage » des ARS

Réunis en comité directeur, les Généralistes CSMF (ex-UNOF) ont décidé d'entamer un travail de fond sur leur projet politique, ciblé sur la... 1

Prendre en charge le burn-out : la HAS donne ses recommandations

burn out

En réponse à une saisine du ministère de la Santé au printemps 2016, la Haute Autorité de santé (HAS) rend publiques ses recommandations... 7

Le nouveau syndicat pour les infirmiers de bloc va consulter sur les conditions de travail

ibode

Depuis le 9 mai, les quelque 7 000 infirmiers diplômés d'État de bloc opératoire (IBODE) sont officiellement représentés par le Syndicat... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter