La joie de vivre fait la bonne santé

La joie de vivre fait la bonne santé

22.01.2014
  • 1390409554491028_IMG_120765_HR.jpg

« De la joie et de la bonne humeur », telles sont les prescriptions que l’on devrait trouver sur les ordonnances des médecins, si l’on se conforme aux résultats d’une étude canadienne. Andrews Steptoe et coll. (University College London) montrent que la « positive attitude » est de nature à maintenir la santé physique du sujet âgé (« Canadian Medical Association Journal »).

« L’étude montre que les personnes plus âgées qui sont plus heureuses et apprécient la vie connaissent un déclin moins marqué de leurs fonctions physiques à mesure qu’elles vieillissent », observent ces auteurs. Les altérations des fonctions permettant l’autonomie sont moindres, par exemple pour s’habiller, se doucher et se mettre au lit, comparées au groupe des sujets qui tendent à moins aimer la vie. La vitesse de la marche se réduit plus lentement.

Un bilan de vie heureuse

L’étude a fait inclure 3 199 personnes de plus de 60 ans, qui ont été suivies longitudinalement pendant 8 ans. Les sujets ont été divisés en 3 catégories : 60-69 ans ; 70-79 ans ; et 80 ans et plus. L’appréciation de la joie de vivre a été cotée sur une échelle d’évaluation, en réagissant à des phrases telles que : « J’apprécie ce que je fais », « J’aime être en compagnie des autres », « quand je fais un bilan, je considère que ma vie a été heureuse » et « Je me sens plein d’énergie ces jours-ci ». La vitesse de la marche a été évaluée avec précision.

Probabilité multipliée par 3

Les participants de 60 à 69 ans ont les plus fortes cotations concernant le bien-être, tout comme ceux ayant un meilleur niveau socio-économique et d’éducation, et aussi ceux qui sont mariés et qui travaillent. « Les personnes présentant un faible niveau de bien-être ont une probabilité multipliée par trois de développer des difficultés à réaliser leurs activités quotidiennes comparativement aux personnes ayant les meilleurs scores de bien-être », relèvent les auteurs. Et la différence persiste après correction de facteurs tels que de meilleurs revenus, une meilleure santé ou un mode de vie plus sain.

« Nos travaux antérieurs avaient montré que les personnes les plus âgées ayant une plus grande joie de vivre ont une probabilité plus importante de survivre au-delà des huit années qui suivent. Ce travail ajoute à cela qu’elles conservent aussi un meilleur fonctionnement physique », concluent-ils.

Dr Béatrice Vuaille
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
23.01.2014 à 09h34

« On enfonce encore des portes ouvertes ! Pourquoi de telles "études" sont-elles encore financées ? C'est un véritable gâchis de temps et d'argent ! "J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pou Lire la suite

Répondre
 
23.01.2014 à 09h32

« Voilà enfin une information i positive ! Allons vite faire une cure de rigolothérapie ! »

Répondre
 
23.01.2014 à 06h07

« Sans oublier tous les Pieds Nickelés qui gravitent autour. Pour que les médecins soignent mieux, ils leur faut être de bonne humeur ; qu'ils soient donc honorés par un tarif syndical normal et non p Lire la suite

Répondre
 
23.01.2014 à 06h03

« C'est bien pour ça qu'on a un résident à l'Élysée qui nous fait tant rigoler avec ses pitreries, d'ailleurs élu par un vote "Coluche" de dérision. »

Répondre
 
22.01.2014 à 22h07

« Quelle surprise !
Voici de l'argent de la recherche bien employé ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 6

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 4

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter