Seine-et-Marne : installation des premiers médecins bénéficiaires de la bourse « Ok Doc »

Seine-et-Marne : installation des premiers médecins bénéficiaires de la bourse « Ok Doc »

21.01.2014
  • 1390313164490465_IMG_120604_HR.jpg

    Seine-et-Marne : installation des premiers médecins bénéficiaires de la bourse « Ok Doc »

Trois jeunes médecins généralistes, aidés financièrement durant leurs études par le conseil général à travers le dispositif OK Doc, viennent de s’installer en Seine-et-Marne. Ils sont les premiers bénéficiaires de cette bourse à s’installer.

Le dispositif est simple : la bourse OK Doc accorde 1 000 euros par mois pendant trois ans maximum à des étudiants en médecine contre l’engagement d’exercer pendant cinq ans dans une zone sous-médicalisée du département.

18 bénéficiaires

Un premier jeune médecin exerce depuis le 1er janvier dans un cabinet de groupe de Nangis, reconnu comme fragile par l’ARS. Deux autres exercent depuis le 20 janvier dans un nouveau cabinet mis en place par la commune de Compans, dans le canton de Mitry-Mory, reconnu comme déficitaire.

Pour Lydie Autreux, vice-présidente du conseil général de Seine-et-Marne, « ces premières installations sont une victoire dans la longue bataille que nous menons pour faciliter l’accès à la santé ».

Dix-huit autres étudiants bénéficiaires du dispositif OK Doc poursuivent actuellement leurs études de médecine. Plusieurs d’entre eux doivent s’installer dès 2014.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Journée contre l'abus de drogue : le cannabis reste le produit illicite le plus consommé en France

cannabis

À l’occasion de la journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues de ce lundi 26 juin, l'Observatoire français des drogues et... Commenter

Le nombre d’IVG continue de baisser, légèrement, en France

ivg

Le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) s’élevait à 211 900 en France en 2016, en légère baisse pour la troisième année de... 2

Après « la honte de l’ECNi 2017 », le Pr Bergmann prône « une solution simple et efficace »

Pr Bergmann

« Plus jamais ça ». Quelques jours après l’énorme raté des épreuves classantes nationales informatisées (ECNi), obligeant plus de 8 000 étud... 9

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter