PDS : Claude Evin appelle le président de SAMU de France à cesser de polémiquer

PDS : Claude Evin appelle le président de SAMU de France à cesser de polémiquer

16.01.2014
  • 1389880953489336_IMG_120349_HR.jpg

Le directeur de l’ARS d’Ile-de-France, Claude Evin, a tenu à remettre quelques pendules à l’heure. Lors de son audition ce jeudi par la mission d’information parlementaire sur la permanence des soins (PDS), il a assuré que le salaire du médecin coordonnateur, rémunéré par l’ARS pour réaliser le tableau de garde, était de 72 000 euros, charges comprises.

Claude Evin répondait aux critiques formulées par le président de SAMU de France, le Dr Marc Giroud qui, lors de son audition à la mi-décembre par la même mission parlementaire, avait taclé ce médecin coordonnateur, rémunéré selon lui 75 000 euros par an par l’ARS pour rédiger les tableaux de garde.

La régulation de SOS Médecins en question

Claude Evin précise que « sa mission va au-delà de la mise en œuvre de ce tableau. Ce médecin mobilise tous les praticiens du territoire » pour participer à la PDS ambulatoire.

Le directeur de l’ARS en a profité pour adresser un petit message à Marc Giroud : « Ce n’est pas en polémiquant qu’on associera tous les acteurs ».

Lors de son audition, l’urgentiste avait également accusé SOS Médecins de créer une situation « inflationniste et de surconsommation des soins ». Sur ce sujet, le patron de l’ARS d’Ile-de-France reconnaît qu’il ne serait pas inutile de « clarifier la régulation des appels par SOS Médecins dans le cadre de la PDS », s’interrogeant même sur « la réalité de cette régulation ». Mais difficile de s’en prendre frontalement à l’association d’urgentistes. Claude Evin le dit lui-même : « A Paris, l’essentiel de la PDSA est assuré par SOS Médecins ».

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
17.01.2014 à 09h57

« Généraliste depuis 1974, j'ai vu évoluer mr Evin. Cette fois-ci, je l'approuve. Pourquoi polémiquer quand on gagne autant ? »

Répondre
 
16.01.2014 à 23h38

« Et par les "Urgences Médicales de Paris", concurrent de SOS Médecins. »

Répondre
 
16.01.2014 à 23h32

« Ce n'est pas la première fois que Mr Claude Evin fait preuve de bon sens et de compétences, dans le domaine de la santé qu'il connait bien et depuis longtemps.
Merci à lui "de remettre des pendules Lire la suite

Répondre
 
16.01.2014 à 20h46

« Médecin généraliste occasionnellement régulateur libéral, je me dois de signaler que le médecin coordonnateur, qui organise la garde, a toujours été joignable en cas de problème qu'il a fort souvent Lire la suite

Répondre
 
16.01.2014 à 20h00

« Continuez à faire des sous-commisions qui coutent plus cher que de prendre des décisions. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Fromages AOC, vins et châteaux : l'opération séduction du Centre-Val de Loire pour attirer les médecins

val loire

La région Centre-Val de Loire sort le grand jeu pour attirer les médecins. Elle vient de lancer un site Web baptisé Instal toi Doc, en... Commenter

Dr Patrick Gasser (UMESPE) : « La revalorisation d'un ou deux euros, c'est obsolète »

Abonné
Gasser

La branche spécialiste de la CSMF (UMESPE) organise samedi les premiers États généraux de la médecine spécialisée à Paris. Centres... 1

Greffe totale de peau : le Pr Mimoun revient sur l'exploit de Saint-Louis

greffe peau

C'est la première fois qu'une telle surface de peau, la quasi-totalité du corps, est remplacée par une greffe à partir d'un jumeau... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter