Sécu : pour les usagers, la lutte contre la fraude n’est pas la « solution magique »

Sécu : pour les usagers, la lutte contre la fraude n’est pas la « solution magique »

08.01.2014
  • 1389195198486862_IMG_119746_HR.jpg

Le Collectif interassociatif sur la santé (CISS, usagers) s’inquiète du risque de stigmatisation des assurés après les propos de François Hollande, lors de ses vœux télévisés, souhaitant en finir avec les « abus et les excès » de la Sécurité sociale.

Pour le CISS, lutter contre la fraude (ce terme n’a pas été employé par le chef de l’État) est certes « une très bonne idée » et même « une obligation », mais « certainement pas la solution magique » à tous les maux de la Sécurité sociale en général et de l’assurance-maladie en particulier.

Surtout, le CISS redoute, à la faveur de cette feuille de route présidentielle, que les assurés soient particulièrement visés alors que tous les acteurs de santé (prescripteurs, infirmiers, hôpitaux, transporteurs sanitaires...) sont concernés par la fraude. « Au CISS, personne ne défendra la fraude, quel qu’en soit l’auteur mais nous n’acceptons pas que les usagers soient stigmatisés en première ligne, alors qu’ils ne représentent qu’un peu plus de 3 % de cette fraude », ajoute le collectif.

Au rang des pistes d’économies, le CISS invite le gouvernement à trouver des « solutions structurelles » du côté des soins prescrits ou administrés « inutiles » (jusqu’à « 60 milliards d’euros » selon les propres calculs du collectif...), mais aussi de faire « la révolution de la médecine de premier recours ».

 C. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
09.01.2014 à 18h59

« Toujours occuper le terrain, politique des agitateurs permanents ; on devrait confier la médecine aux "toucheurs", on serait sûr de la sauver !

Répondre
 
09.01.2014 à 17h46

« Concernant les soins "inutiles", les rapports ne manquent pas sur le sujet, le CISS ne fait, et c'est dans sa mission, que reprendre leurs conclusions ! »

Répondre
 
09.01.2014 à 07h27

« '' Adieu sécu '' ! A relire , et le plan de route est tout tracé ! »

Répondre
 
09.01.2014 à 02h19

« Soins inutiles selon les calculs du CISS ? Depuis quand le CISS a-t-il qualité pour déterminer l'utilité des soins ??? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 1

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... Commenter

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter