Menacé de mort, un médecin de Nancy ferme son cabinet

Menacé de mort, un médecin de Nancy ferme son cabinet

Stéphane Long
| 03.01.2014

Une femme médecin de Nancy s'apprête à déménager sous la pression des agressions verbales et des menaces récurrentes d'un patient et de son entourage. Au mois de décembre, elle avait déjà fermé pendant deux semaines son cabinet sur les conseils de l'Ordre, pour des raisons de sécurité. Depuis, la généraliste se fait systématiquement accompagner sur son lieu d'exercice et elle a renoncé aux visites.

Jointe par « le Quotidien », la praticienne explique avoir porté plainte pour fausses ordonnances incriminant ce patient qui s'en serait pris à elle. Lettres anonymes, coups de téléphone, les menaces se sont accumulées, malgré les signalements à la police. Excédée et effrayée par cette violence, elle a pris la décision de fermer son cabinet au cours du mois de janvier.

Coup de feu tiré dans le plafond

En octobre 2013, ce médecin était déjà impliqué dans une affaire l'opposant à l'une de ses patientes suite à une consultation pour le moins tumultueuse. Se sentant menacée par cette femme très agitée, elle avait tiré un coup de feu, avec une arme de défense, dans le plafond de son cabinet. La patiente avait porté plainte. Interpellée, la généraliste restera 10 heures en garde à vue.

Plusieurs dizaines de confrères lui avaient alors envoyé un message de soutien, suite à la publication d'un article dans « le Quotidien » dans lequel la praticienne relatait les fréquentes agressions verbales et physiques dont elle faisait l'objet depuis son installation dans un quartier qu'elle qualifiait de « chaud ».

Près de deux mois plus tard, l'affaire judiciaire est au point mort, confie la praticienne qui déplore toujours l'agressivité de son environnement : « Les violences se sont multipliées à mon cabinet, vol d'ordonnanciers, fausses ordonnances de toxiques que j'ai dénoncées, menaces de mort et dégradations en rétorsion. » Dans les prochaines semaines, elle poursuivra son exercice dans un autre quartier, un autre cabinet équipé d'un système de vidéo-surveillance.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 11 Commentaires
 
12.01.2014 à 11h17

« La liberté d'exercice, au sens républicain du terme,( réalisée dans des conditions déontologiques) dans les domaines fondamentaux de fonctionnement d'une SOCIÉTÉ (écoles,collèges,lycées,centres admi Lire la suite

Répondre
 
07.01.2014 à 08h57

« Mais que fait le préfet? C'est vrai qu'il sera sans doute plus facile de trouver un médecin pour faire le certificat de décès d'un médecin mort que d'assurer sa sécurité de son vivant!!! »

Répondre
 
06.01.2014 à 23h16

« C'est ce qui s'appelle une intégration ratée. »

Répondre
 
06.01.2014 à 13h52

« "la généraliste ETAIT RESTEE en garde à vue, pas "restera" ! Concordance des temps, SVP, merci. Cette manie d'utiliser le futur à toutes les sauces appauvrit la langue de façon détestable. »

Répondre
 
06.01.2014 à 22h47

« Voilà un jugement sur le fond et qui fait avancer le schmilblick (d'avance je m'excuse sur l'orthographe de ce mot !). »

Répondre
 
07.01.2014 à 00h25

« "Outre sa valeur générale, le futur simple peut avoir d’autres emplois de valeurs temporelles et des emplois où prédomine la valeur hypothétique liée à ce temps grammatical. Le futur simple peut not Lire la suite

Répondre
 
05.01.2014 à 16h19

« Et que fait l'Ordre départemental, et que fait l'Ordre national, pour défendre notre consoeur ???
La justice dans la république "Taubira-Hollande" est beaucoup plus préoccupée d'adoucir le sort des Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 7

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 5

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter