La carte corporelle des émotions dressée par des Finlandais

La carte corporelle des émotions dressée par des Finlandais

03.01.2014
  • 1388742233485331_IMG_119417_HR.jpg

Des auteurs finlandais ont mené une étude originale pour réaliser une cartographie corporelle des émotions. Ils observent que « la plupart des émotions de base sont associées à une augmentation de l’activité dans la région thoracique haute, correspondant à des changements de rythme respiratoire et cardiaque ». Les sensations au niveau céphalique sont présentes également dans toutes les émotions (activation musculaire de la face, augmentation de la température, larmoiement).

Dans les émotions en relation avec les autres (colère, joie), les sensations prédominent au niveau des membres supérieurs. À l’inverse, la sensation d’une réduction d’activité des membres inférieurs est un trait marquant de la tristesse.

Tomber amoureux

« Les sensations au niveau du système digestif et dans la région de la gorge sont trouvées principalement dans le dégoût », décrivent les chercheurs, qui pubient leur résultats dans les PNAS en accès libre.

Globalement, l’anxiété peut être ressentie comme une douleur dans la poitrine. À l’inverse, le fait de tomber amoureux peut faire expérimenter des sensations plaisantes et chaleureuses partout dans le corps.

Lauri Nummenmaa et coll., (Université d’Aalto) ont suivi une méthodologie originale, en s’appuyant sur une cartographie du corps sur ordinateur. Plus de 700 individus en Finlande, en Suède et à Taïwan ont participé. Les investigateurs ont suscité des états émotionnels, avec des narrations, des images, des extraits de films... Ils ont ensuite demandé aux participants de colorier les sites des sensations sur un schéma de corps humain.

Une similitude dans toutes les cultures

Les auteurs rapportent que les émotions les plus courantes suscitent les sensations physiques les plus fortes. Et aussi que les représentations physiques de ces sensations sont bien distinctes selon chaque émotion, avec peu de chevauchement physique.

En revanche, les façons dont les émotions se projettent sont similaires dans toutes les cultures, que ce soit en Europe ou en Asie. Ce qui est logique étant donné les bases biologiques qui sous-tendent à la fois les émotions et les réactions somatiques qu’elles provoquent.

« Décrypter les sensations subjectives corporelles associées aux différentes émotions doit nous permettre de mieux comprendre les troubles de l’humeur tels que la dépression et l’anxiété, qui s’accompagnent d’une altération du traitement des émotions », indiquent les auteurs.

 Dr BÉATRICE VUAILLE
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
04.01.2014 à 11h48

« À première lecture, c'est une évidence et on a le sentiment qu'on enfonce des portes ouvertes dans cette publication. Mais à bien y réfléchir, utiliser la cartographie des émotions permettrait de so Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

À La Baule, l'exécutif s'emploie à rassurer les managers d'hôpital « saturés » par les GHT

Cécile Courrèges

Six heures de train pour quinze minutes de discours. En faisant dans la même journée un aller-retour Paris/La Baule (Loire-Atlantique) pour... Commenter

Les ophtalmos veulent former au moins 200 internes par an pour réduire les délais de rendez-vous

ophtalmologistes

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) a annoncé ce vendredi vouloir poursuivre le travail engagé pour réduire les... Commenter

Solidays, Marche des fiertés... Paris se mobilise contre le SIDA

Solidays

Ce week-end se tiendra la 19e édition du festival Solidays à l'Hippodrome de Longchamp, à Paris. En plus des 80 concerts proposés, le... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter