La prime de sujétion des internes de 1re et 2e années portée à 430 euros bruts mensuels

La prime de sujétion des internes de 1re et 2e années portée à 430 euros bruts mensuels

02.01.2014
  • 1388679517485314_IMG_119414_HR.jpg

    La prime de sujétion des internes de 1re et 2e années portée à 430 euros bruts mensuels

Le salaire des internes de première et de deuxième années a été augmenté de 59 euros pour être porté à 430 euros bruts mensuels à la faveur d’un arrêté paru le 31 décembre dernier au Journal officiel.

Cette revalorisation prendra rétroactivement effet au 1er novembre 2013. Elle était attendue depuis les conclusions du groupe de travail interministériel chargé de plancher sur les conditions de travail des internes.

Il y a quelques semaines, l’Intersyndicat national des internes (ISNI) regrettait le retard pris par le gouvernement sur ce dossier.

Un premier pas

L’ISNI se félicite donc de l’entrée en vigueur de cette première revalorisation : « Cette prime, peu modifiée depuis de nombreuses années, permet en effet la prise en compte du coût de la vie pour les internes en début de cursus. »

Le syndicat demande au ministère de la Santé de tenir dorénavant tous ses engagements en faisant appliquer strictement le repos de sécurité des internes de 11 heures obligatoire à l’issue de chaque garde de nuit, en créant la prime mensuelle de 125 euros brut pour les internes de médecine générale en SASPAS (stage ambulatoire en soins primaires en autonomie supervisée) et en mettant en place l’indemnité de transport de 130 euros par mois pour les stages lointains.

« C’est en valorisant les stages ambulatoires que les étudiants et internes découvriront les territoires les plus éloignés des villes universitaires et multiplieront les stages dans la spécialité de médecine générale », affirme pour sa part l’Intersyndicale nationale autonome représentative des internes de médecine générale (ISNAR-IMG). Le syndicat attend que la prime SASPAS et les indemnités de transport soient effectives pour être « pleinement satisfait ».

 CHRISTOPHE GATTUSO
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

À La Baule, l'exécutif s'emploie à rassurer les managers d'hôpital « saturés » par les GHT

Cécile Courrèges

Six heures de train pour quinze minutes de discours. En faisant dans la même journée un aller-retour Paris/La Baule (Loire-Atlantique) pour... Commenter

Les ophtalmos veulent former au moins 200 internes par an pour réduire les délais de rendez-vous

ophtalmologistes

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) a annoncé ce vendredi vouloir poursuivre le travail engagé pour réduire les... Commenter

Solidays, Marche des fiertés... Paris se mobilise contre le SIDA

Solidays

Ce week-end se tiendra la 19e édition du festival Solidays à l'Hippodrome de Longchamp, à Paris. En plus des 80 concerts proposés, le... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter