Rémunération des équipes de proximité : avant même la « négo », ça chauffe déjà

Rémunération des équipes de proximité : avant même la « négo », ça chauffe déjà

20.12.2013
  • 1387533789484982_IMG_119278_HR.jpg

La future négociation interprofessionnelle des rémunérations des équipes libérales de soins de proximité (début 2014) commence à aiguiser les appétits.

Jeudi, le Dr Jean-François Rey, gastro-entérologue, président de l’Union nationale des professionnels de santé (UNPS), également chef de file des spécialistes de la CSMF, a assuré devant la presse que l’UNPS était parfaitement « légitime » pour être aux manettes sur ces négociations sur les rémunérations d’équipe, qui vont concerner de nombreuses professions libérales (médecins généralistes et spécialistes mais aussi infirmières, kinés, pharmaciens...). Pour le Dr Rey, l’accord-cadre interprofessionnel (ACIP, signé entre l’assurance-maladie et l’UNPS qui prévoit déjà quelques mesures communes sur la coordination des soins ou les avantages sociaux des professions) serait même le « véhicule prioritaire » pour ces négociations.

« L’UNPS est en première ligne pour cette négociation qui doit commencer rapidement », a suggéré le Dr Rey en posant plusieurs lignes jaunes. « Nous refusons la mise en place de filières à l’anglaise et d’un généraliste gate-keeper, le patient ne devra pas être découpé en tranches comme le fait la CNAM, il faudra un cadre national... », a-t-il mis en garde avant de citer deux fonctions de coordination : la synthèse médicale (« assurée par principe par le médecin traitant ») et la coordination soignante et sociale (gérée par n’importe quel professionnel libéral ou par une équipe). « Tout peut être bouclé en un mois », a même lancé le Dr Rey, offensif.

Le cadre reste à trouver, le contenu aussi

Mais la réalité n’est sans doute pas si simple.

Sur la forme d’abord, le cadre de la négociation interpro n’est pas arrêté. Le sujet est sensible, de l’aveu même du directeur de l’Assurance-maladie, car de nombreuses professions libérales sont impliquées et certaines organisations ne se reconnaissent pas dans l’UNPS actuelle. Ainsi le syndicat de généralistes MG France, concerné au premier chef par ce dossier qu’il estime porter sur le terrain depuis des années, n’a nullement l’intention de laisser carte blanche à l’UNPS pour organiser la coordination et piloter ces négociations d’un nouveau genre.

Joint jeudi par « le Quotidien », le Dr Claude Leicher, président de MG France, affirme même que l’UNPS n’a jamais porté jusque-là les nouveaux modes de rémunération et le travail coordonné au sein d’équipes pluriprofessionnelles. « Aujourd’hui, explique-t-il, certains se réveillent pour prendre le contrôle de ce dossier, je ne laisserai pas dénaturer la mise en place du travail en équipes comme on a dénaturé la mise en place du médecin traitant. »

Sur le fond ensuite (Qu’est-ce qu’une équipe de soins au-delà du binôme médecin/infirmière ? Qui doit gérer la coordination ? Quelle clé de répartition des rémunérations ? Quels montants sur la table ?), tout reste ouvert. « Il n’y a aucun accord de fond », résume le Dr Leicher. Difficile donc d’imaginer que ce dossier sera bouclé en quelques semaines après la trêve des confiseurs...

 CYRILLE DUPUIS
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
21.12.2013 à 20h12

« Qu'ils cessent de s'exciter sur nous et de nous pondre des âneries énarquiennes : L'UFML réclame des états généraux de la santé, avec des professionnels de terrain et non pas des syndicalistes à la Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 9

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 7

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter