MG France redoute un « crash sanitaire » et réclame un C à 25 euros

MG France redoute un « crash sanitaire » et réclame un C à 25 euros

20.12.2013
  • médecin

« La France est un pays largement sous-équipé en soins primaires », estime le syndicat MG France. Il dénonce pêle-mêle la dégradation des indicateurs sanitaires de la population, l’accroissement des inégalités sociales de santé, et le développement des déserts médicaux jusque dans les régions les plus peuplées.

Dans ce contexte, MG France appelle de ses vœux « un véritable plan d’urgence » pour la médecine générale.

C à 25 euros, consultation longue, forfait structure

Au menu de ce plan, MG France demande que la valeur de la consultation soit portée à 25 euros, et que la consultation de coordination soit valorisée à 28 euros chaque fois que le généraliste adresse son patient pour avis à un médecin consultant.

La cotation « V » devrait être possible pour tous les actes faits au domicile du patient, y compris en maison de retraite, et une consultation longue pour les généralistes devrait être créée. Elle rémunérerait les actes pour lesquels un travail de synthèse est nécessaire (premier contact, addictions, pathologies chroniques notamment)

MG France milite enfin pour l’extension du forfait médecin traitant aux enfants de moins de seize ans, et pour la création d’un forfait structure.

La stratégie nationale de santé doit commencer par ce plan d’urgence et d’investissement pour la médecine générale, prévient MG France. Ce plan doit permettre selon lui « d’éviter la catastrophe sanitaire qu’entraînerait l’impossibilité pour chaque patient d’accéder à un médecin traitant ».

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
08.01.2014 à 22h57

« Trop tard ! La catastrophe est en cours. Exerçant depuis 31 ans, je pense que, désormais, seule la faillite financière du système, et par contre-coup, de l'état et de l'économie de la France, pourra Lire la suite

Répondre
 
21.12.2013 à 09h36

« La catastrophe sanitaire, elle y est. Nous sommes 60% à avoir connu un sd de burn out . Nous sommes tous déçus du manque d'estime des patients et des politiques. Nous allons devoir payer plus d'urss Lire la suite

Répondre
 
20.12.2013 à 13h41

« La consultation longue est le seul moyen d'exercer une médecine de qualité, moi, pédiatre je passais entre 1/2 heure et (1 heure pour les premiers contacts pour un nouveau né) par patient, pour le t Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, médecin humanitaire, a été promu au rang d'officier de la légion d'honneur le 14 juillet dernier. Aujourd'hui, il... 19

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

Comment des villes moyennes font reculer les déserts

Abonné
Villes moyennes

Frappées de plein fouet par le manque de médecins, notamment généralistes, de nombreuses municipalités  sortent des sentiers battus pour... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter