Maximilien Robespierre, le plus vieux cas de sarcoïdose

Maximilien Robespierre, le plus vieux cas de sarcoïdose

20.12.2013
  • 1387559878485176_IMG_119382_HR.jpg

    Maximilien Robespierre, le plus vieux cas de sarcoïdose

Dans une correspondance adressée au « Lancet », Philippe Charlier et Philippe Froesch (Anthropologie, Montigny-Le-Bretonneux) publient les arguments cliniques historiques en faveur du diagnostic rétrospectif de sarcoïdose chez l’une des plus grandes figures de la révolution française. Le 11 octobre, Philippe Froesh avait déjà révélé publiquement la reconstitution 3D du visage de Maximilien Robespierre réalisée à partir du masque moulé juste après l’exécution le 28 juillet 1794.

robespierre.jpg

Reconstitution en 3D du visage de Robespierre.

C’est la reconstruction de ce visage et surtout l’examen des documents historiques qui permet aux auteurs d’avancer un diagnostic fiable. Les signes cliniques décrits par les témoins de l’époque sont nombreux : problèmes ophtalmologiques, épistaxis (il couvrait son oreiller de sang chaque nuit), ictère (yeux et peau jaunes), asthénie, ulcères jambiers récidivants, lésions fréquentes de la peau associés à des séquelles de la variole. Il présentait également des tics oculaires et buccaux.

Ceux qui ont été écartés

D’autres diagnostics cliniques auraient pu être évoqués mais ils ne recouvraient pas tout à fait la présention ni l’évolution clinique : tuberculose diffuse (mais absence de toux de fièvre), vascularité de Wegener (les localisations rhinosinusiennes sont particulièrement fréquentes), lèpre, hémochromatose, sclérodermie.

Le traitement qui a pu lui être proposé par son médecin, Joseph Souberbielle, était peut-être une alimentation riche en fruits (il mangeait beaucoup d’oranges), des bains et des saignées.

La sarcoïdose a été décrite pour la première fois en 1877 par Sir Jonathan Hutchinson. Mais c’est le Pr Jean-François Bergmann, médecin interniste, que les auteurs remercient, pour son aide au diagnostic... rétrospectif.

Robespierre the oldest case of sarcoidosis. The lancet vol 382 december 21/28 2013

Dr ANNE TEYSSÉDOU
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Malgré son potentiel, la télémédecine reste « embryonnaire »

cour comptes 2

Dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale, la Cour des comptes formule plusieurs recommandations au sujet de la télémédecine*,... Commenter

Lévothyrox : des avocats toulousains lancent une action collective contre Merck

levothyrox

Défaut d’information et préjudice d’angoisse. Voilà les deux chefs d’accusation que trois avocats toulousains comptent plaider devant le... Commenter

Nous manquons de nouveaux antibiotiques, s’inquiète l’OMS

antib

Un nouveau rapport de l’OMS sur les agents antimicrobiens en cours de développement clinique s’alarme du « grave manque d’antibiotiques en... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter