L’hommage de Chassang à Combier, ex-président des généralistes de la CSMF

L’hommage de Chassang à Combier, ex-président des généralistes de la CSMF

17.12.2013
  • 1387289142484242_IMG_119074_HR.jpg

    L’hommage de Chassang à Combier, ex-président des généralistes de la CSMF

Le Dr Michel Combier, médecin généraliste à Toulouse, avait quitté discrètement la scène syndicale en octobre.

L’ancien président de l’Union nationale des omnipraticiens de France (UNOF-CSMF), de 2002 à 2013, a transmis le flambeau à une nouvelle équipe dirigée par le Dr Luc Duquesnel, généraliste à Mayenne.

Quelques semaines après ce turn-over, la Confédération des syndicats médicaux français a tenu à rendre hommage au Dr Combier en lui remettant la médaille confédérale, distinction honorifique, pour remercier l’engagement syndical « exemplaire et unique » du Dr Combier.

Un des artisans du P4P

Le Dr Michel Chassang, qui quittera la présidence de la CSMF en mars prochain, a salué un ami de longue date.

Les deux hommes ont fait leurs études de médecine à la faculté de Toulouse à la fin des années 1970 et se sont retrouvés au milieu des années 90 à la CSMF. Ils ont fait cause commune contre le plan Juppé, se sont mobilisés pour la hausse du C à 20 euros et la fin des gardes obligatoires au printemps 2002. Fin 2009, ils se sont farouchement opposés à la campagne de vaccination contre la grippe H1N1 dans des « vaccinodromes ».

Le Dr Michel Chassang, qui a lui-même été président de l’UNOF, a loué les qualités de son successeur, « sa jovialité, sa rondeur, son habilité à négocier ». Il a rappelé l’investissement de Michel Combier en faveur de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP). Le paiement à la performance a « permis de revaloriser d’une manière significative le revenu des médecins généralistes dans un contexte où le gouvernement rechignait à investir sur la valeur de l’acte », analyse Michel Chassang.

Promoteur de la médecine générale, engagé localement en Midi-Pyrénées, l’inconditionnel fan de rugby a retrouvé ses patients à plein temps mais n’a pas abandonné pour autant le syndicalisme. Il tentera de s’imposer avec la liste CSMF aux prochaines élections professionnelles.

 CH.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le vin, un alcool comme les autres ? L'Élysée désavoue Buzyn, les acteurs de la santé publique s'indignent

Vin

Le vin est-il un alcool comme un autre ? La polémique ne cesse d'enfler entre défenseurs de la santé publique et partisans du monde... 24

Recertification : rapport en septembre, les médecins libéraux furieux d'avoir été exclus du comité de pilotage

Un rapport sur la recertification des compétences des médecins sera rendu en septembre 2018 par une mission installée jeudi, annoncent les... 23

Plan de prévention de la radicalisation : les professionnels de la santé concernés

radicalisation

Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné notamment de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a dévoilé un plan national de prévention... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter