Le rapport définitif de l’IGAS cogne (toujours) sur la gestion de la CARMF

Le rapport définitif de l’IGAS cogne (toujours) sur la gestion de la CARMF

12.12.2013
  • 1386860148482725_IMG_118675_HR.jpg

Largement éventé dès juin 2013, le rapport (définitif cette fois) de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) sur le contrôle des placements de la Caisse autonome de retraite des médecins de France (CARMF) se montre très sévère pour cet organisme qui gère environ 5 milliards d’euros de réserves (accumulées principalement au titre des régimes de retraite complémentaire, soit six ans de prestations).

Pour l’IGAS, la politique de placement de la CARMF ne définit pas d’objectifs clairs (règlement financier « vague » sans vision stratégique) et se révèle « insuffisamment maîtrisée » (formation des administrateurs lacunaire au vu de la complexité des produits financiers détenus, instances de contrôle qui ne jouent pas leur rôle...).

La CARMF contre-attaque

La CARMF aurait également, selon l’IGAS, une lecture étroite de la réglementation et ne prendrait pas en compte les risques (« les placements détenus à travers des fonds ne sont pas suffisamment suivis », les objectifs assignés manquent de clarté, la caisse gère la majorité de ses placements de manière déléguée...).

Mise en cause, la direction de la CARMF a répondu point par point, il y a plusieurs mois déjà, aux critiques de la mission qu’elle juge « pour la plupart totalement injustifiées ».

Dans un courrier agacé à l’IGAS, le Dr Gérard Maudrux, président de la CARMF, se défendait d’avoir des administrateurs « à la fois demeurés incapables de comprendre la gestion financière et délinquants financiers en puissance ». Une lettre CARMF de juin 2013 aux affiliés avait fait le point sur les placements de la CARMF et les bons résultats financiers 2012.

 CYRILLE DUPUIS
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 20 Commentaires
 
14.12.2013 à 19h15

« Quand on sait que Chérèque pantoufle à l'IGAS...Les autres membres sont du même acabit ? »

Répondre
 
14.12.2013 à 09h54

« D'accord avec tous mes confrères ci-dessous...
Soutenons le Dr Maudrux et posons-nous la question suivante : quels sont les "bénéfices" secondaires et les intentions (cachées?) de ceux qui critiquen Lire la suite

Répondre
 
13.12.2013 à 11h36

« Combien de rapports de l'igas ont été très critiques en particulier concernant nos politiques et sont restés sans suite ? »

Répondre
 
13.12.2013 à 10h51

« Nous sommes tous bien d'accord que l'état veut faire main basse sur les réserves de la CARMF, mais pouvons nous l'empêcher ? Je suis preneur de toute solution. »

Répondre
 
ROGER C Médecin ou Interne 13.12.2013 à 10h06

« N’oublions pas que le principal syndicat des médecins, la CSMF, a appuyé l'IGAS et enfoncé la CARMF. C'est un syndicat félon. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Stratégie nationale de santé : quatre priorités, une concertation, un décret pour décembre

sns

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a lancé ce lundi une grande concertation autour de la stratégie nationale de santé (SNS) qui sera... 7

Épidémie de rougeole en Italie : près de 4 500 cas dont 3 décès chez des non-vaccinés en 2017

rougeole

La cause principale de l'épidémie de rougeole qui sévit actuellement en Italie est « la part grandissante au fil du temps d'individus... 2

Patients et médecins n'imaginent pas (à tort) que la rémission du diabète est possible

diabete

Selon un papier d'analyse publié dans le « BMJ », le diabète de type 2 est encore trop souvent considéré à tort comme une maladie... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter