Prix du médicament : les usagers réclament voix au chapitre

Prix du médicament : les usagers réclament voix au chapitre

11.12.2013
  • 1386768066482261_IMG_118505_HR.jpg

Le président du Comité économique des produits de santé (CEPS), qui fixe le prix des médicaments à l’issue de discussions avec les laboratoires, s’est attiré les foudres du Collectif interassociatif sur la santé (CISS). En se déclarant hostile à la nomination de représentants d’usagers au sein de son comité, au nom de la protection des secrets de l’industrie, Dominique Giorgi a agité le chiffon rouge devant les associations de patients.

« On a honte de voir qu’un haut fonctionnaire s’abandonne à penser que certains membres d’instances décisionnelles, parce qu’ils ont la qualité de représentant des usagers, seraient les auteurs potentiels d’infractions au secret de l’industrie, indique le CISS. Ce qui caractérise la balance, ce n’est pas son statut, mais son comportement ».

La pilule ne passe pas

Le collectif rappelle que la présence des usagers « découle d’un principe général du code de la santé publique ». Les patients sont déjà présents dans les instances d’organismes comme l’Institut national de veille sanitaire (INVS), la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), le Haut conseil pour l’avenir de l’assurance-maladie (HCAAM) ou encore la CNAM.

Le CISS réclame l’application de la loi du 4 mars 2002, « y compris pour toutes les instances qui ont vocation à se prononcer sur les conditions de prise en charge des patients », comme le CEPS, la commission de la transparence, ou le collège de la Haute autorité de santé.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
T Médecin ou Interne 12.12.2013 à 20h33

« "Le ciss à des experts médecins et pharmaciens PATIENTS."
Je souligne patients dans la citation.
C'est LA qualification ultime. Celle qui crée la confiance.
Merci pour cet éclairage.
Vous êtes une Lire la suite

Répondre
 
12.12.2013 à 13h59

« Que la lumière doive être faite sur le prix des médicaments en France, c'est une évidence, car ils sont effectivement vendus et remboursés à des tarifs très supérieurs à la moyenne européenne, main Lire la suite

Répondre
 
T Médecin ou Interne 11.12.2013 à 22h42

« Bravo encore! Je suggère que la rédaction du Vidal, du code de déontologie des médecins, du permis de conduire (les voitures sont pleines de patients), bref que tout soit confié au ciss. Pourquoi re Lire la suite

Répondre
 
12.12.2013 à 02h22

«Quand le prix des génériques en France est 40% supérieur, que les prix donnés aux médicaments varient de 1 à 10 au sein de la CE (les prix français ayant largement dépassé la moyenne européenne), que Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L'OMS veut limiter les interventions médicales inutiles lors de l'accouchement

accouchement

Depuis plus de 20 ans et quel que soit le pays, les accouchements sont de plus en plus médicalisés, sans que cela soit justifié. Le recours... 4

La chirurgie cardiaque chez des nouveau-nés associée à un risque 20 fois plus élevé de perte auditive

bebe

Une étude observationnelle monocentrique, menée à l’hôpital pour enfants de Philadelphie, aux États-Unis, et dont les résultats sont... Commenter

Accès partiel : le Parlement donne son feu vert

Le Parlement vient de ratifier définitivement deux ordonnances sur la santé dont celle qui autorise certains professionnels d'autres États... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter