Accès aux soins : un quart des 50-65 ans renonce à consulter un spécialiste

Accès aux soins : un quart des 50-65 ans renonce à consulter un spécialiste

06.12.2013
  • 1386346070480247_IMG_117977_HR.jpg

Face aux difficultés d’accès aux soins, les « seniors » de 50 à 65 ans se tournent sans réticence vers la télémédecine et l’e-santé, selon les résultats du baromètre Santé Humanis 2013, en partenariat avec Harris Interactive et des chercheurs universitaires (Paris Dauphine et Toulouse III).

Six personnes sur 10 témoignent de difficultés à trouver un « bon médecin généraliste » et 7 sur 10 ont l’impression de devoir payer davantage pour un même niveau de soins. Les seniors ne sont pas épargnés par le phénomène de renoncement aux soins, notamment pour les spécialistes (un quart des 50-65 ans), les soins dentaires (30 %), les soins en optique (21 %). Ils déplorent le montant financier des consultations, mais aussi le manque de disponibilité, les délais d’attente, l’éloignement, la pénurie de professionnels.

Réseaux plébiscités

Pour pallier ces difficultés, les seniors sont ouverts à l’innovation. Neuf personnes sur 10 plébiscitent les réseaux de soins dès lors qu’ils permettent des gains sur les prix sur des matériels optiques, dentaires ou auditifs, et un accès prioritaire aux professionnels de santé.

Ils ont aussi souvent recours à Internet : 22 % visitent au moins une fois par mois des sites santé ou bien-être, 64 % se disent intéressés par une consultation à distance avec leurs médecins dans le cadre d’un suivi médical à long terme et 75 % jugent intéressant le suivi à distance des systèmes vitaux dans le cadre d’une hospitalisation à domicile.

Enfin 80 % des seniors se déclarent intéressés par l’accès à leur dossier médical en ligne et 82 % par le partage de leurs données personnelles entre les professionnels de santé.

 C. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 15 Commentaires
 
23.12.2013 à 09h34

« Manipulatrice radio à la retraite suite à une invalidité due à une Myofasciite à Macrophages*, demandant à un médecin généraliste un certificat pour l'APA, celui-ci ne marquant que l'antidépresseur Lire la suite

Répondre
 
13.12.2013 à 09h13

« Ce qui est gravissime c'est que le 'quotidien' publie ce document sans le recul et l'analyse et donc la critique que l'on attend de lui ... »

Répondre
 
CathL Médecin ou Interne 09.12.2013 à 01h02

« La lecture de l'enquête (lien vers le baromètre) et le résumé qui en est fait est consternant et partial, comme on peut s' en douter.
Des seniors qui utiliseraient volontiers l'e-médecine mais qui n Lire la suite

Répondre
 
07.12.2013 à 19h29

« Et la démagogie continue ! Qui peut se vanter d'habiter dans un pays avec un système de soins aussi égalitaire que la France ! »

Répondre
 
07.12.2013 à 18h03

« C'est qui ces "chercheurs universitaires" ? »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 4

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

AP-HP : contre un « plan social imposé », les personnels bravent la pluie et Martin Hirsch

aphp

Une trentaine de personnels de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) se sont rassemblés ce lundi devant le siège parisien du... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter