Maisons de naissance : l’expérimentation divise les professionnels

Maisons de naissance : l’expérimentation divise les professionnels

03.12.2013
  • 1386080532478810_IMG_117409_HR.jpg

L’adoption par l’Assemblée nationale de la loi autorisant l’expérimentation des maisons de naissance divise sans surprise les professionnels de santé.

Les sages-femmes saluent l’adoption de cette expérimentation, considérant que ce projet « offre aux femmes ayant des grossesses physiologiques une prise en charge adaptée, et aux professionnels de la filière maïeutique une marge de manœuvre signifiante ».

Risque de déstructuration

Pour le Dr Jean Marty, président du Syndicat national des gynécologues obstétriciens de France (SYNGOF), les maisons de naissance marqueraient une régression. « L’obstétrique a beaucoup progressé en confort et en sécurité, observe-t-il, et avec ces maisons, on fait l’apologie d’un retour en arrière ».

Jean Marty craint que ces maisons de naissance, pour le moment obligatoirement adossées à une structure de gynécologie obstétrique, se retrouvent « perdues en rase campagne ». « Derrière ce projet, il y a la tentation de l’autonomisation des sages-femmes, avec le risque d’une déstructuration du dispositif obstétrical. Ca met en cause la sécurité des femmes », ajoute-t-il.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 13 Commentaires
 
04.12.2013 à 13h22

« On marche sur la tête: l'ARS veut supprimer la plupart des maternités de niveau 1, sous prétexte qu'elles sont trop coûteuses, et en même temps on vote une loi permettant l'expérimentation de maison Lire la suite

Répondre
 
04.12.2013 à 15h57

« C'est sûrement en partie pour calmer la "grogne" récente des sages femmes. Elles rêvent de ce type de structure où elles pourront régner en maître depuis bien longtemps. Wait and see... (en tout cas Lire la suite

Répondre
 
04.12.2013 à 12h47

« Tout à fait d'accord pour expérimenter ces maisons de naissance; mais il faudrait prévoir un code rose sur le modèle du code rouge des césariennes afin d'assurer une prise en charge d'urgence en cas Lire la suite

Répondre
 
06.12.2013 à 07h26

« Parfaitement. Une gradation dans l'offre de soins est la meilleure approche me semble t il. Ne pas utiliser un plateau technique lourd quand tout va bien et pouvoir l'utiliser quand un vrai problème Lire la suite

Répondre
 
04.12.2013 à 11h04

« Enfin une mesure intelligente et très attendue par beaucoup de femmes et pas seulement les sages femmes. Et jusqu'à présent 100% des parturientes sont des femmes. Elles pourront enfin choisir entre Lire la suite

Répondre
 
04.12.2013 à 08h48

« J Marty a raison la sécurité passe par la présence d'une équipe chirurgicale anest- obst et bloc de cesa sur place. Il y a trop de procès pour retard à l'extraction par césarienne qui se termine par Lire la suite

Répondre
 
04.12.2013 à 00h01

« Les gynécologues auraient-ils peur que l'on leur prenne leur travail? Ou bien sont-ils jaloux de l'autonomie des sages femmes?
Il s'agit ici d'accouchement physiologiques et non pathologiques et de Lire la suite

Répondre
 
04.12.2013 à 11h03

« Le point sera fait dans 1 an ou 2. Les statistiques parleront. Le moindre problème dans ces établissements fera en tout cas un sacré tapage médiatique. Les assurances responsabilités seront égalemen Lire la suite

Répondre
 
04.12.2013 à 12h10

« Il faut avoir l’expérience du travail dans un bloc d'accouchement pour savoir qu'on ne peut parler d'accouchement physiologique que plusieurs heures après la naissance. Il y a de nombreuses mères qu Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Un bouton et un smartphone en cas d'agressionL'Ordre francilien veut équiper les médecins d'un système d'alerte instantané

Abonné
agression

Une société israélienne a développé un système d’ alerte relié à un centre d'appel avec vidéo, son et géolocalisation grâce à un... 1

Dans son plan à 5 milliards d'euros pour la santé, le gouvernement mise sur les hôpitaux numériques

edouard Philippe

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a dévoilé ce lundi, les grandes lignes d'un plan d'investissement de 57 milliards d'euros d'ici à... 3

Ces confrères et consœurs qui vous représenteront au Sénat

senat

Plusieurs médecins font leur entrée au Sénat ou ont été réélus, dimanche 24 septembre, lors du renouvellement de 170 des 348 membres de la... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter