Alternative libérale au tiers payant, la CSMF propose une carte de paiement santé à débit différé

Alternative libérale au tiers payant, la CSMF propose une carte de paiement santé à débit différé

20.11.2013
  • chassang

    Alternative libérale au tiers payant, la CSMF propose une carte de paiement santé à débit différé

La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a présenté une alternative libérale au tiers payant obligatoire généralisé que le gouvernement souhaite instaurer d’ici à 2017.

Estimant que cette disposition revient à « déprécier l’acte médical » en rendant en apparence gratuite la consultation pour le patient, le syndicat propose une solution opérationnelle qu’il veut pragmatique. L’idée consiste à proposer aux grandes banques nationales de développer un système de carte bancaire à débit différé pour les consultations.

En pratique, les médecins qui le souhaitent seraient équipés de terminaux de paiement. A l’issue d’une consultation, le patient réglerait avec cette carte santé le praticien lui permettant de toucher directement ses honoraires. L’assuré, lui, ne serait débité que quelques jours plus tard, le temps que le remboursement de l’assurance-maladie et des complémentaires santé ait été effectué sur son compte. La franchise serait ainsi directement déduite du montant remboursé.

Un enjeu de 23 milliards pour les banques

« Ce système présente l’avantage d’être sûr et opérationnel rapidement, avant la fin de l’année 2014 », affirme le Dr Michel Chassang, président de la CSMF.

Les banques auraient tout intérêt à s’engager dans un tel dispositif, précise le leader confédéral, puisque le flux des honoraires médicaux représente chaque année 23 milliards d’euros qui pourraient leur échapper avec la généralisation du tiers payant. « Avec un tel système (basé sur le volontariat), le tiers payant généralisé devient inutile et la médecine préserve son caractère libéral », conclut Michel Chassang.

Le principe d’une carte de paiement santé à débit différé existe au moins déjà pour une banque, le Crédit Mutuel, mais pourrait être amené à faire des petits.

Une revalorisation ou un conflit tarifaire, prédit le Dr Chassang

La CSMF réclame l’ouverture urgente d’une négociation sur la revalorisation des actes médicaux et la révision à la hausse de la valeur du point de travail dans la nomenclature technique, bloquée à 0,44  euro depuis 2005. Depuis plusieurs années, l’objectif de dépenses des soins de ville est respecté, explique le Dr Michel Chassang, président de la CSMF. « Cette sous-exécution offre une opportunité historique pour un investissement significatif sur les honoraires médicaux. »
À défaut, le leader confédéral prédit un « conflit tarifaire en 2014 tels que ceux de 2002 et 2003 ». Très critique sur le budget de la Sécu sans perspective ni envergure, la CSMF exige l’ouverture rapide des négociations interprofessionnelles sur le travail et la rémunération des équipes.
 
 CHRISTOPHE GATTUSO
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
manchette
Focus

Des systèmes performants dans les starting blocks Abonné

Le concept de pancréas artificiel se présente comme le nouveau standard à venir pour traiter le diabète de type 1. Différents systèmes hybrides de boucle fermée existent, plus ou moins avancés sur le plan commercial. Le français Diabeloop est dans les rangs pour le remboursement en France, avec Medtronic comme principal concurrent. Commenter

Le collectif « HPV maintenant » dénonce le retard à passer au test HPV pour le dépistage du cancer du col de l'utérus

hpv

Si tout le monde se félicite du lancement du dépistage organisé (DO) du cancer du col de l'utérus, les modalités ne font pas l'unanimité. «... Commenter

Grève aux urgences de l'AP-HP : manifestation des soignants, Hirsch et Buzyn tentent de calmer le jeu

APHP

Entre le personnel des services d'urgences de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et la direction du CHU, le torchon brûle. Ce... 2

Ordonnances et vaccins non remboursables : la caisse de Strasbourg sanctionne des médecins puis recule

vaccins non rembourses

« Il n'y a eu aucun enrichissement des médecins. Ils ne doivent pas payer les vaccins car ils ont voulu protéger leurs patients ». Le Dr Bri... 17

Fin du changement d'heure : les chronobiologistes contre l'heure d'été permanente

chgt heure

En mars, le Parlement européen s'est positionné en faveur de la fin du changement d'heure saisonnier d'ici à 2021. Chaque pays devra alors... 9

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter