PDS, urgences, Hôtel-Dieu : Claude Evin droit dans ses bottes

PDS, urgences, Hôtel-Dieu : Claude Evin droit dans ses bottes

14.11.2013
  • 1384441194471852_IMG_115655_HR.jpg

    PDS, urgences, Hôtel-Dieu : Claude Evin droit dans ses bottes

Patron de l’agence régionale de santé (ARS) francilienne, Claude Evin a justifié ses choix en matière d’organisation de la permanence des soins et des urgences en Ile-de-France, lors d’un débat organisé mercredi 13 novembre à Paris*.

Plusieurs médecins ont interpellé le directeur général de l’ARS sur des cas concrets. Vers qui doivent se tourner les patients en cas de pyélonéphrite en dehors des horaires habituels d’ouverture des cabinets libéraux ? Les urgences ? Un service d’urologie-néphrologie ouvert de nuit ? Le médecin traitant ? L’ex-ministre de la Santé s’est voulu rassurant, au risque de donner l’impression de botter en touche : si les patients peuvent connaître des difficultés à identifier les structures existantes, ce n’est pas le cas de « ceux qui assurent les transports, le SAMU et les pompiers ».

Le directeur de l’ARS a assumé la réorganisation des urgences et de la PDS dans la région, comme en chirurgie viscérale et orthopédique. « Avant février 2012, 84 établissements assuraient la PDS dans cette spécialité. Aujourd’hui, 34 établissements ont été retenus pour la qualité de leur prise en charge et selon certains critères, notamment leur engagement à ne refuser aucun patient ».

Pas de désert médical parisien

Sur l’Hôtel-Dieu, hôpital au cœur de Paris dont la réorganisation controversée vient de conduire à une crise à la tête de l’AP-HP, Claude Evin a affiché son pragmatisme face à ces ceux qui dramatisent ce dossier. « Il y a bien longtemps que les services d’hospitalisation lourde sont partis de l’Hôtel-Dieu », a-t-il commenté. La fermeture des urgences ne serait « pas le problème » puisqu’un service de consultation 24 H/24 doit prendre le relais dans la plupart des cas.

« Depuis le début de l’année, en dehors de la trentaine de patients quotidiens amenés par les services de secours [ce qui n’est plus le cas], les urgences de l’Hôtel-Dieu ont accueilli en moyenne 70 patients par jour, dont seuls 4 % ont nécessité une hospitalisation », a-t-il relativisé. Et d’insister : l’hôpital Cochin « n’est qu’à quelques minutes » de l’Hôtel-Dieu ; et Paris « n’est pas un désert médical ».

Sur son rapport avec les médecins de ville, Claude Evin un évoqué le « partenariat de qualité » qu’il affirme entretenir avec l’URPS médecins (union régionale des professionnels de santé). Conscient des « difficultés » que connaissent les cabinets de groupe franciliens, il a admis le « manque de moyens et d’outils » dont dispose l’ARS pour les épauler.

* par l’agence de conseil Nile consulting

ANNE BAYLE-INIGUEZ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
15.11.2013 à 22h54

« Une formation d'éducateur-spécialisé même encarté au PS, peut-il faire un excellent directeur ARS...? À défaut d'un ministre de la Santé !...Il y a des carences intellectuelles irrécupérables. »
Sig Lire la suite

Répondre
 
16.11.2013 à 00h17

« Et maintenant "avocat" puisqu'après une mandature de député, l'élu peut exercer la profession d' avocat. Pour mémoire, EVIN a été promu directeur de l'ARS ILE-DE-FRANCE par Nicolas SARKOZY. Je n'ai Lire la suite

Répondre
 
14.11.2013 à 22h04

« C'est sûr, avec la CS a 23 euros... tout risque de changer ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le vin, un alcool comme les autres ? L'Élysée désavoue Buzyn, les acteurs de la santé publique s'indignent

Vin

Le vin est-il un alcool comme un autre ? La polémique ne cesse d'enfler entre défenseurs de la santé publique et partisans du monde... 26

Recertification : rapport en septembre, les médecins libéraux furieux d'avoir été exclus du comité de pilotage

Un rapport sur la recertification des compétences des médecins sera rendu en septembre 2018 par une mission installée jeudi, annoncent les... 23

Plan de prévention de la radicalisation : les professionnels de la santé concernés

radicalisation

Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné notamment de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a dévoilé un plan national de prévention... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter