Les sénateurs communistes voteront contre un PLFSS « comptable »

Les sénateurs communistes voteront contre un PLFSS « comptable »

13.11.2013
  • 1384350836471797_IMG_115651_HR.jpg

Les sénateurs communistes s’apprêtent à voter contre le budget de la Sécurité sociale (PLFSS) 2014, jugeant son financement insuffisant, a annoncé ce mercredi matin Dominique Watrin, en charge du dossier pour le groupe CRC (communiste, républicain et citoyen).

« Nous dénonçons une insuffisance de financement qui va nous conduire à voter contre le PLFSS alors que nous avons fait des propositions », a regretté M. Watrin devant la presse au lendemain du début de l’examen du budget de la Sécu devant le Sénat. « Ce PLFSS se traduit par une politique de rigueur, voir d’austérité », a-t-il poursuivi.

« Après l’intervention des ministres dans la discussion générale hier, force est de constater que le gouvernement reste droit dans ses bottes. Comment pourrait-il en être autrement puisqu’il s’inscrit dans une démarche comptable, de réduction des déficits, plutôt que de répondre à une demande sociale », a-t-il accusé, affirmant que « ce sont les assurés sociaux qui porteront les frais de cette rigueur ».

« Rien n’est fait pour renforcer l’accès de tous aux soins, pour combattre les dépassements d’honoraires, pour supprimer des mesures prises par la droite comme les franchises médicales », a énuméré le sénateur du Pas-de-Calais.

Le gouvernement n’a pas de majorité au Sénat

Le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, également sénateur, avait annoncé la semaine dernière « qu’en l’état, on votera contre le texte » du gouvernement. Les voix communistes plus celles de la droite devraient conduire au rejet de la première partie du PLFSS, le volet recettes, ce qui arrêtera de facto l’examen du texte.

Le gouvernement n’a en effet pas de majorité au Sénat et doit y rassembler toutes les voix de gauche pour faire passer ses textes: PS, RDSE (à majorité PRG), écologistes et CRC (communiste, républicain et citoyen). L’an dernier, jugeant le PLFSS insuffisamment à gauche, les communistes, qui ne sont pas au gouvernement, avaient déjà voté contre son volet recettes, ce qui avait entraîné automatiquement son rejet. Ils avaient fait la même chose pour le projet de loi de finances.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
13.11.2013 à 23h04

« Cela ne changera pas grand chose, le sénat ne sert pas à grand chose dans notre système républicain. Il me semble que des mesures contre les dépassements d'honoraires sont prises (et même contre l'e Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... Commenter

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 9

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter