Statut, salaire : des milliers de sages-femmes dans la rue

Statut, salaire : des milliers de sages-femmes dans la rue

07.11.2013
  • 1383841753470426_IMG_115251_HR.jpg

Plusieurs milliers de sages-femmes (4 000 selon les organisateurs) ont défilé ce jeudi dans les rues de Paris pour réclamer une meilleure reconnaissance de leurs compétences. Lasses d’être considérées comme personnel non médical, les manifestantes ont foulé le pavé en direction du ministère de la Santé, espérant y être reçues par Marisol Touraine.

La profession est en grève illimitée depuis le 16 octobre.

La principale revendication des sages-femmes salariées de l’hôpital (70 % de la profession) est d’obtenir le statut de praticien hospitalier et une meilleure rémunération. En début de carrière, le salaire d’une sage-femme tourne autour de 1 400 euros nets par mois.

Mercredi, devant les députés, Marisol Touraine avait précisé que les sages-femmes seraient reçues le 13 novembre au ministère « pour que la concertation sur la revalorisation de leur métier puisse s’engager ».

Insuffisant pour les contestataires : « Ni les sages-femmes libérales ni les territoriales ne sont concernées par cette réunion », ont-elles pesté.

Les médecins de maternités de l’AP-HP en renfort

La profession a reçu une pluie de soutiens – plus ou moins marqués.

Les chefs de service de maternités de l’AP-HP appuient « sans réserve » les doléances « parfaitement légitime[s] » des sages-femmes.

27 députées UMP les soutiennent tout autant. Les élues de l’opposition demandent au Premier ministre que Marisol Touraine « les reçoivent enfin ou qu’à défaut, il s’en charge lui-même et surtout que le gouvernement précise ses intentions sur ces légitimes revendications ».

Les députés de la majorité ont rappelé avoir déjà reçu les organismes représentatifs de la profession. « Le groupe socialiste a toujours défendu le rôle et la place des sages-femmes dans notre système de santé, notamment lors de la discussion de la loi "HPST", en 2009. »

Près de 20 000 sages-femmes exercent en France.

ANNE BAYLE-INIGUEZ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 23 Commentaires
 
15.11.2013 à 22h35

« Nous ne souhaitons pas avoir un statut médical ... Nous sommes une profession médicale ! Nous ne souhaitons pas étendre notre droit de prescription a la contraception car nous l'avons déjà, ce droit Lire la suite

Répondre
 
11.11.2013 à 10h55

« Il me semble que la grille indiciaire des sages-femmes est la meilleure des grilles hospitalières du personnel para-medical. Tout est possible et toute revalorisation souhaitable... Mais dans le con Lire la suite

Répondre
 
11.11.2013 à 10h46

« Ces commentaires me font mal! Comment une profession médicale tel que médecin peut ignorer à ce point les autres professions médicales. Vous devriez nous soutenir car notre combat est légitime... No Lire la suite

Répondre
 
Lilith Médecin ou Interne 09.11.2013 à 10h35

« Tarif consultation MG: 23€
Tarif consultation SF : 23€
Qui m'explique l'appréciation Bac+10 versus Bac+5 ?? »

Répondre
 
09.11.2013 à 10h33

« Je suis écoeurée de lire vos commentaires chers médecins... ÊTES VOUS JALOUX ? Êtes-vous amers et votre ego en prend un coup c'est cela, non vous n'êtes pas les seuls à prescrire correctment, nous n Lire la suite

Répondre
 
10.11.2013 à 17h16

« Vos propos sont véhéments, injurieux, indignes de quelque profession que ce soit. Il est clair que vous avez une haute opinion de vous. Néanmoins, sachez que vous n'êtes vraisemblablement pas seule Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

HTA : les 10 axes et les 60 propositions de la SFHTA

hta

L'HTA est banalisée en France et trop souvent perçue comme un simple facteur de risque cardio-vasculaire, s'inquiète la Société française... 4

Migrants : le Défenseur des droits s'alarme d'une défaillance des droits fondamentaux

ddd

Le monde associatif saisit le défenseur des droits (DDD), Jacques Toubon, ce 18 décembre, journée internationale des migrants, avec... 1

Un quart des ophtalmologistes refusent les nouveaux patients, selon un sondage

Les Français attendent en moyenne 87 jours pour obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologiste, constate une étude nationale* réalisée par... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter