AP-HP : Mireille Faugère débarquée pour sa gestion de l’Hôtel-Dieu

AP-HP : Mireille Faugère débarquée pour sa gestion de l’Hôtel-Dieu

06.11.2013
  • 1383753375470027_IMG_115107_HR.jpg

    AP-HP : Mireille Faugère débarquée pour sa gestion de l’Hôtel-Dieu

La nouvelle a fuité dans la presse lundi soir. Marisol Touraine a décidé de congédier Mireille Faugère, la directrice générale de l’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris), pour la remplacer par Martin Hirsch. La nouvelle devrait être officialisée lors du prochain Conseil des ministres, le 13 novembre.

Les réactions ne se font pas attendre. « C’est une victoire pour la gauche à Paris », tempête cette source proche du siège. La CGT de l’AP-HP réclamait la tête de la directrice générale depuis plusieurs mois. Voici l’organisation syndicale comblée, qui interprète cette décision comme « la conséquence de la pression constante » que le personnel et les syndicats ont imposée pour dénoncer « la politique d’austérité et de casse de l’AP-HP ». Le départ de Mireille Faugère est « largement lié à la lutte de l’Hôtel-Dieu », estime sans détour la CGT.

Communication trop négative

Marisol Touraine ne cachait pas son agacement depuis quelque temps à l’endroit de Mireille Faugère. Cette dernière aurait mal géré la communication du dossier Hôtel-Dieu, glissait ces jours-ci la ministre, qui aurait préféré que l’accent soit mis sur le projet médical et les consultations 24h/24, plutôt que sur la fermeture des urgences. La date fatidique du 4 novembre est arrivée, les urgences ont fermé sans que personne n’ose le dire vraiment.

Mais la ministre n’a-t-elle pas placé la patronne du CHU dans une situation inextricable ? C’est elle-même, cet été, qui a réclamé publiquement un report de la fermeture des urgences de l’Hôtel-Dieu. Marisol Touraine, affirme ses détracteurs, aurait agi sur demande de l’Élysée, soucieux de dégager le terrain pour Anne Hidalgo en course pour la mairie de Paris. La directrice de l’AP-HP a poursuivi son action de restructuration en slalomant. Sans renier officiellement la parole ministérielle, et sans contredire la communauté médicale, qui s’est prononcée à plusieurs reprises pour la fermeture de ce service d’urgences au nom de la sécurité des soins.

Une sanction ni habile, ni opportune, selon le président de la CME

Le président de la CME de l’AP-HP affiche ce mercredi son étonnement. « Je veux faire taire la rumeur. Je ne réclame en rien la tête de Mireille Faugère, indique le Pr Loïc Capron. Nous avons eu des débuts difficiles mais nous avons trouvé un mode de gouvernance constructif. Sanctionner Mireille Faugère à ce moment précis, ce n’est ni juste, ni habile. C’est donner un gage aux défenseurs de l’Hôtel-Dieu alors que le dossier avançait. »

Martin Hirsch, si son nom est confirmé, prendra les commandes de l’AP-HP à une période sensible. Le premier hôpital de France est plongé dans la rédaction de son plan stratégique pour la période 2015-2019. La copie devra être bouclée en juin 2014. Restructurations, relations avec l’environnement francilien et notamment la médecine de ville, efficience économique... Autant de chapitres à aborder, déterminants pour l’avenir de l’établissement, que Mireille Faugère connaissait par cœur. En poste depuis septembre 2010, l’ancienne directrice générale de SNCF Voyages, peu familière de la santé à son arrivée, avait appris à connaître la maison, ses chausses trappes, ses clans, sa lourdeur.

L’ancien président d’Emmaüs France, que Nicolas Sarkozy avait bombardé Haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, est-il l’homme de la situation ? Le président de la CME de l’AP-HP, chef de file d’une communauté médicale de 20 000 praticiens, se garde bien de répondre. Mais il prévient. « Nous avons ramé pendant neuf mois, ma CME et moi, pour obtenir l’application de la loi HPST à l’AP-HP. Nous avons obtenu la suppression de la direction de la politique médicale, et la mise en place de relations régulières avec la direction générale. Je ne voudrais pas avoir à refaire tout ça ».

 DELPHINE CHARDON
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 17 Commentaires
 
07.11.2013 à 09h48

« Je le dis et redis depuis plusieurs mois - je le pense depuis 2010 - l'Hôtel-Dieu est le point clé de la campagne des municipales à Paris. Le retentissement national de la crise de l'AP-HP me confor Lire la suite

Répondre
 
07.11.2013 à 11h48

« Pour d'autres le point -clef sera la politique du logement où celle des transports. Chacun ses problèmes et vous illustrez, me semble-t-il, peut-être le triste fait bien français, qui veut que nombr Lire la suite

Répondre
 
07.11.2013 à 08h23

« Il n'y a donc que des con-vaincus de droite parmi mes collègues ? Si cessait le matraquage médiatique que nous imposent les grandes fortunes françaises peut-être pourrait-on réfléchir un peu plus c Lire la suite

Répondre
 
CLAUDE F Autre Professionnel Santé 06.11.2013 à 23h46

« Fermer l'Hôtel Dieu est une belle connerie de technocrate féminine, qui n'a pas vécu la vie de cet hôpital. Claude FAYE. »

Répondre
 
07.11.2013 à 10h25

« Et votre commentaire un bel exemple de misogynie si vous ne prenez pas la peine de nous expliquer en quoi cette décision que vous désapprouvez avec passion serait féminine. PS : je pensais que le Pr Lire la suite

Répondre
 
06.11.2013 à 23h42

« Qui congédiera MST ? »

Répondre
 
07.11.2013 à 11h39

« Si le gouvernement voulait congédier cette énarque de gauche de bonne famille qui n'a jamais été que fonctionnaire politique ou pas dans sa carrière, un autre énarque ne serait pas nommé en remplace Lire la suite

Répondre
 
06.11.2013 à 23h34

« Quel gâchis !
La restructuration de l'Hôtel-Dieu est un beau projet.
On en reparlera.
En attendant, Mireille FAugeres paie les conséquences d'enjeux politiques. Bien dommage.
Je salue son courage. Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter