La gabapentine prometteuse dans le sevrage alcoolique

La gabapentine prometteuse dans le sevrage alcoolique

05.11.2013
  • 1383672651469705_IMG_115030_HR.jpg

L’antiépileptique apparenté au neurotransmetteur GABA, la gabapentine, a donné de bons résultats dans le sevrage alcoolique, dans un essai clinique mené avec le soutien des National Institutes of Health (NIH) chez 150 patients récemment abstinents.

L’équipe du Dr Barbara Mason a évalué l’effet de la molécule à dose modérée (900 mg/j) ou élevée (1 800 mg/j) par rapport à un placebo au cours de 12 semaines de traitement.

Meilleur sommeil, humeur plus stable

Par rapport au groupe témoin, le groupe gabapentine à dose élevée réussissait deux fois plus à refréner les fortes consommations (45 % versus 23 %), et 4 fois plus à arrêter de boire (17 % versus 4 %). Les sujets traités par l’antiépileptique dormaient mieux, avaient une humeur plus stable et rapportaient moins d’envies irrésistibles de boire (« cravings »). Les effets observés étaient les mêmes dans le groupe à dose modérée mais dans une moindre mesure.

Pour le Dr Mason, « les bénéfices étaient identiques ou supérieurs à ceux constatés aux traitements autorisés par la FDA (acamprosate, disulfiram, naltrexone) dans le sevrage alcoolique. De plus, c’est le seul traitement capable d’améliorer le sommeil et l’humeur».

JAMA Internal Medicine, publié en ligne le 4 novembre 2013

Dr I.D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
06.11.2013 à 10h23

« Sur un sujet aussi crucial pour la santé publique que l'aide au sevrage et à la limitation de la consommation d'alcool les études sérieuses et probes confirmant ces résultats sont indispensables car Lire la suite

Répondre
 
PATRICK L Médecin ou Interne 06.11.2013 à 22h39

« Commentaire ridicule . dr Patrick le Bigot ,psychiatre »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
evenement
Focus

Après le rapport de l'Académie de pharmacie Abonné

Faut-il craindre la multiplication des autotests en accès libre en pharmacie et sur Internet ? Un rapport récent de l'Académie de pharmacie estime que seulement 3 autotests, sur les 13 disponibles, présentent un intérêt clinique pour l'orientation diagnostique des patients. Le « Quotidien » a interrogé les sociétés savantes qui, dans l'ensemble, craignent le manque d'information et le risque que... Commenter

L'OMS veut limiter les interventions médicales inutiles lors de l'accouchement

accouchement

Depuis plus de 20 ans et quel que soit le pays, les accouchements sont de plus en plus médicalisés, sans que cela soit justifié. Le recours... 4

Compensation de la hausse de la CSG pour les médecins : ce que prévoit le nouveau projet d'avenant

negos

Outre la télémédecine, la troisième séance de négociations conventionnelles, jeudi, a abordé la question de la compensation de la hausse de... 17

Accès partiel : le Parlement donne son feu vert

Le Parlement vient de ratifier définitivement deux ordonnances sur la santé dont celle qui autorise certains professionnels d'autres États... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter